Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Elle meurt après avoir travaillé trente heures d'affilée

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Décembre 2013, 22:42pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Elle-meurt-apres-avoir-travaille-trente-heures-d-affile.jpeg

 

"Trente heures de travail non-stop et toujours à fond" Une heure après avoir écrit ce tweet, Mita Diran est retrouvée inconsciente à son bureau. Victime d'un arrêt cardiaque et plongée dans le coma, elle décédera le lendemain.

L'histoire de cette jeune Indonésienne de 24 ans fait depuis samedi la une des médias locaux, les uns mettant son décès sur le compte d'un épuisement professionnel, les autres évoquant une prise excessive de boissons énergisantes. Depuis un an et demi, Mita Diran travaillait comme rédactrice dans l'agence de publicité Young & Rubicam, à Jakarta. Elle y passait sa vie. Régulièrement, sur Twitter, elle faisait état de la cadence infernale de son travail. 


Une vie rythmée par le boulot

"Plus je passe de temps au bureau, plus je me dis que je vais déménager mon lit ici" - "Nous sommes vendredi soir, il est deux heures du mat, je suis toujours au travail avec neuf collègues. Tout va bien. #ViedAgence" - "J'ai passé la moitié de la nuit à écrire et je viens de boucler un rapport de 23 pages avec un mélange de vodka/red bull. Maintenant, je ne peux plus dormir", tweete-telle les dernières semaines avant le drame.

Si les causes de son décès ne sont pas clairement établies, son père a pointé du doigt le rythme effréné imposé à sa fille. "Elle s'est effondrée après trois jours consécutifs de travail ! Boulot sans limite", a-t-il commenté sur le réseau social Pinterest. La presse locale évoque également une consommation excessive de "Krating Daeng", l'équivalent indonésien du Red Bull. Sur Facebook, son agence a adressé ses condoléances à sa famille et annoncé que le bureau serait fermé le jour de ses funérailles... 

Source 

 

A lire aussi: 

La tendinite reconnue comme maladie professionnelle 

Un marin voit des fantômes et se jette à la mer 

Le syndrome d'épuisement professionnel, dit de «burn out» n'est toujours pas reconnu en France 

Au boulot, l’épuisement et le stress: Quatre méthodes pour dérider votre bureau ! 

Commenter cet article

Archives