Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


De la gélatine alimentaire à base de vieux cuirs usagés en Chine

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Mars 2014, 20:27pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

gelatine.png

L’entreprise allemande Gelita fournirait chaque année à la Chine 3.000 tonnes de gélatine issue de vieux cuirs déjà utilisés, raconte Quartz. Gélatine servant ensuite d’ingrédient pour faire des bonbons gélifiés et des gélules pharmaceutiques...

La chaîne d’Etat chinoise CCTV (à prendre avec des pincettes, donc... en décembre, un ancien journaliste de CCTV avait critiqué la censure généralisée du gouvernement, et précisé que «la chaîne recevait jusqu’à un millier de directives de propagande par an») a dénoncé cette appétissante affaire à l’occasion de la Journée mondiale des Droits des consommateurs, le 15 mars. Comme chaque année, elle pointe du doigt des entreprises qui ne respectent pas les droits des clients chinois. 

La gélatine alimentaire est fabriquée à partir de peaux et d'os d'animaux. Voilà la définition Petit Robert:  

«Substance protidique obtenue à partir du collagène des tissus animaux soumis à l’action prolongée de l’eau bouillante.»

On peut le voir sur Open Food Facts, elle est présente dans de nombreux produits, yaourts, liégois au chocolat, pizzas surgelées, bonbons...

Mais, comme le souligne Quartz, normalement, «la gélatine industrielle, fabriquée à partir d’ingrédients chimiques, est uniquement destinée à produire des objets, comme des meubles».

Et ce n’est pas la première fois que la gélatine est accusée en Chine:

«En 2012, les autorités chinoises ont arrêté 22 personnes qui vendaient à des fabricants de gélules de la gélatine industrielle contenant du chrome et pouvant causer des cancers. Depuis, les consommateurs chinois se sont posé beaucoup de questions sur la gélatine utilisée dans lebubble tea, et les médias d’Etat ont donné des instructions au public sur comment bien repérer les contre-façons d’ejiao, un médicament populaire fait à base de collagène d’âne.»

Selon Quartz, cette nouvelle accusation de la télé d'Etat pourrait avoir l’avantage de renforcer les producteurs de gélatine chinois, dans un secteur en pleine croissance (notamment grâce aux compléments alimentaires) en Asie du Sud-Est. Dès le 17 mars, les prix des actions des principaux entrepreneurs de la gélatine chinois ont d’ailleurs augmenté. 

Le 20 mars, l’entreprise Gelita s’est défendue dans un communiqué affirmant que ses produits vendus en Chine sont bien conformes à toutes les réglementations:

«Nous avons reçu aujourd’hui les résultats des tests du département en charge du contrôle de la qualité (AQSIQ, Administration of Quality Supervision, Inspection and Quarantine) de Wenzhou, sur les produits et matières premières Gelita. Le rapport conclut qu’ils sont entièrement conformes.»

Pour l'instant, on en est là... Mais certains fabricants chinois ont déjà pris leurs distances avec Gelita. En tous cas, souligne la Tribune«le coup de semonce contre Gelita prouve que la sécurité alimentaire est devenue une question de premier plan dans un pays coutumier des scandales sanitaires»Entre autres affaires ces dernières années, le scandale du lait à la mélamine, celui de l’huile de caniveau  ou encore duchou au formol.  

Commenter cet article

Archives