Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Croatie: il embauche un "tueur à gages" pour liquider son chien

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Mai 2014, 00:23am

Catégories : #INSOLITE

Chance.jpeg

L'histoire cruelle d'Olly relatée par The Mirror est à peine croyable. Ce chien a été victime d'une véritable expédition meurtrière commanditée par son maître et à laquelle il a miraculeusement survécu. Les faits se sont déroulés cette semaine dans un village du nord de la Croatie. Un homme, qui souhaitait se débarrasser de son animal de compagnie, n'a pas voulu s'acquitter des 36 euros demandés par le vétérinaire pour une euthanasie en bonne et due forme. Il a alors tout simplement embauché un "tueur à gages" pour moins de 5 euros afin de liquider Olly. 


Jeté dans l'eau glaciale

La pauvre bête a été poursuivie par un homme armé, qui lui a tiré dessus à plusieurs reprises, la touchant à la tête et aux pattes. Pour se débarrasser du chien, qu'il croyait mort, il l'a ensuite jeté dans une rivière. Olly doit son salut à deux hommes qui pêchaient à quelques mètres de là. "Il est passé devant nous, flottant tel un morceau de bois et soudain, une de ses pattes a bougé comme s'il voulait nous faire signe", a raconté le pêcheur qui, aidé de son fils, a réussi à sortir Olly de l'eau.

En conduisant l'animal gravement blessé dans une clinique vétérinaire, les pêcheurs ont remarqué le comportement suspect d'un homme qui était en train de ranger une arme dans sa voiture. Notant sa plaque d'immatriculation, ils ont permis de remonter sa trace. Selon l'association de protection des animaux, le tueur présumé arrêté est un chasseur déjà soupçonné d'avoir tué plusieurs chiens de la sorte contre rémunération. Il risque plus d'un an de prison pour cruauté envers les animaux. Olly, rebaptisé Chance, a été opéré à plusieurs reprises et se remet doucement de son agression. 

Source 

 

A lire aussi: 

Brésil: Un politicien corrompu crucifié par la population  

Côte d'Ivoire: Pour avoir «déféqué» sur un site, un militaire lui tire une balle dans la tête

Commenter cet article

Archives