Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Côte d'Ivoire: Deux homosexuels s'embrassant dans un taxi, le chauffeur descend pour les tabasser

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Mars 2014, 09:08am

Catégories : #INSOLITE

homosexuels-taxi.jpg

Ce vendredi soir aux environs de 21heures à Treichville KOACI.COM a surpris un fait se passant sous ses yeux. Un chauffeur de taxi qui n'a pas supporté de voir deux homosexuels se bécoter dans son taxi s'est arrêté en plein chemin pour les tabasser.

 

Même si habituellement ce chauffeur de taxi intercommunal d'Abidjan a de bonnes méthodes pour fidéliser ses clients, il ne pouvait pas permettre un tel ''safroulaye'' en plus dans son taxi. Ces deux clients assis à l'arrière du véhicule étaient des homosexuels et avaient commencé par s'amourer en s'embrassant alors qu'ils venaient tout juste de monter à bord du taxi en destination pour Coccody.

 

Ainsi le conducteur de taxi, un homme bien bâti et âgé d'une trentaine d'années environ, n'a pas hésité longtemps avant de commencer par faire sortir ses clients de la voiture pour les battre. Il tentera ensuite de les renverser avec sa voiture comme constaté puis disparaitra dans cette grosse fumée polluante qu'il aura expressément laissé telle une trace.

 

Nous relèverons quelques paroles du chauffeur en furie lorsqu'il se plaignait. ''Des batards comme ça, c'est moi Abidjan ici je vais conduire taxi et vous allez vous embrasser dedans'' tels seront les propos du chauffeur.

 

Les deux homosexuels, sous le choc des coups de poing enchaînés du conducteur, ont chacun eu le tee-shirt et la chemise déchirés.

 

L'arcade sourcilière d'un autre a également été ouverte par l'un de ces coups de poings tranchants.

 

Ces derniers cherchèrent ensuite un autre taxi pour se rendre dans un commissariat afin de porter plainte.

 

Mais là aussi d'autres personnes qui avaient suivi la scène étaient tentées de suivre le même exemple du conducteur.

 

En effet quelques personnes commençaient à proférer des menaces.

 

Les deux homosexuels ont par conséquent vite fait de quitter les lieux au niveau du grand carrefour de la gare de Bassam à Treichville aux environs de 21heures. 

Source 

 

Voir aussi: HOMOSEXUEL / SEXE / AFRIQUE

Commenter cet article

Archives