Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment Yannick Dossou a volé 78 000 euros à son ami

Publié par MaRichesse.Com sur 21 Décembre 2013, 01:19am

Catégories : #NEWS

Yannick-Dossou.jpg

Tout est parti de la volonté d’un opérateur économique béninois de disposer d’un modeste appartement en France et à toutes fins utiles dans la région parisienne. Et pour cela, il sollicita les services de Yannick E. Dossou qui semble être à même de l’aider pour maintes raisons : une franche amitié liait les deux hommes et de plus, M. Dossou a vécu pendant plusieurs années dans l’hexagone. Tous les contours financiers de la transaction immobilière ont été scellés et une somme de 78.000 euros (environ 47 millions de Cfa et un billet d’avion Cotonou-Paris-Cotonou) a été déposée sur le compte de Yannick Dossou à partir des banques locales afin qu’il puisse entamer les procédures réglementaires en France et acquérir l’appartement pour le compte de son ami.

 

Ce virement bancaire marque le début de cette nébuleuse pleine de rebondissements. Une fois en possession de la somme le 25 février 2013, sous-tendue par une décharge signée du patron du 10ème arrondissement de Cotonou, aucun des engagements pris par M. Yannick Dossou vis-à-vis de son ami n’a été respecté. Après plusieurs relances de la part de son client, M. Dossou argue de ne pas encore trouver l’appartement adéquat. Juin 2013, soit 4 mois après, toujours pas de maison, ce qui a contraint le client de Dossou, sentant quelque chose de suspect, à se plaindre à la police béninoise. Après plusieurs heures d’interrogatoire dans les locaux d’Interpol-Bénin le 3 juin 2013, M. Yannick Dossou s’est engagé par écrit à conduire sans faille jusqu’au bout l’opération d’acquisition d’une maison en France dans la région de Bourgogne au plus tard le 30 juin 2013.

 

Un appartement interdit « d’habitation » 

On voyait le bout du tunnel…mais non, un deuxième tableau se préparait dans cette pièce. Mis sous pression par son client et la police béninoise, Yannick E. Dossou, Directeur de Métro-Communication s’est empressé pour acquérir ledit appartement à Paris en France… Mais seulement, cet immeuble était tout sauf un appartement habitable. Le rapport diagnostic du cabinet français commis pour expertiser l’immeuble acquis est sans équivoque : repérage de matériaux et produits contenant de l’Amiante, une substance cancérigène à forte dose, constat de risque d’explosion au Plomb, état de l’installation intérieure d’électricité désuet… Face à ce tableau ténébreux, le client de M. Dossou a fini par se rétracter. Naturellement, il a décliné cette nouvelle offre de M. Dossou et s’est résolu à rentrer en possession de ses sous. Depuis juillet 2013 où M. Dossou s’est engagé alors à rembourser intégralement son client, tout est bloqué jusqu’à ce jour…en dépit de toutes les tentatives du client. Activement recherché par la police nationale dans cette nébuleuse à laquelle il est mêlé, Yannick Dossou reste introuvable. Aux dernières nouvelles, il serait annoncé au Sénégal. Il serait plus sage que M Dossou rentre et se mette à la disposition de la police afin que cette affaire qui n’honore point la jeunesse béninoise trouve une issue favorable. 

Source 

 

A lire aussi: 

Benin: Pour escroquerie, un Roi déposé en prison 

Bénin : Un ministre s'est fait voler près de 90 milliards par des malfrats nigérians 

Bénin: 23 Béninois condamnés à mort en Chine pour trafic de drogue 

Benin: Un pasteur escroc vole plus de 100 millions à des crédules Béninois 

Un escroc avait vendu sa voiture 50 fois sur internet

Commenter cet article

Archives