Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ces 5 Américains qui ont demandé l'asile politique en ... Corée du Nord

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Décembre 2013, 10:24am

Catégories : #NEWS

5-Americains-qui-ont-demande-l-asile-politique-en--.-Cor.jpg

Depuis 1961, au moins cinq Américains sont partis en Corée du Nord avec la seule intention d'y rester pour toujours. Mental Floss a dressé leur portrait:

✓ Joseph White

Ce soldat de l’infanterie était stationné en Corée du Sud en 1982 quand il a franchi la frontière en faisant sauter le verrou de la porte de la zone démilitarisée avec une arme à feu. Peu de temps après, il avait expliqué vouloir fuir «l’hédonisme» et la «corruption» des Etats Unis à la télévision nord-coréenne. Si l’on en croit les médias nord-coréens, il avait trouvé un emploi de professeur des écoles en Corée du Nord, et il s’y trouvait vraiment heureux. Mais deux ans plus tard, il s'est noyé alors qu'il pêchait. Son corps a disparu dans des circonstances mystérieuses.

✓ Charles Jenkins

Jenkins a fui en 1965 en Corée du Nord pour échapper au service militaire au Vietnam. Il a traversé la zone démilitarisée, et s’est rendu auprès des militaires nord-coréens, espérant qu’on le transfèrerait en URSS. Cependant, il a regretté cette décision presque immédiatement. Il a vécu avec d'autres transfuges dans des conditions difficiles, il a été régulièrement battu et a été forcé d'apprendre l'idéologie de Kim Il-Sung. En 2004, 39 ans plus tard, il a finalement réussi à partir pour le Japon. Il a sollicité le pardon des Etats-Unis, mais cela lui a été refusé.

✓ Larry Abshier

Abshier a traversé la frontière en 1962 et, finalement, il est devenu célèbre en Corée du Nord, grâce à ses interprétations du mauvais Américain dans les films de propagande nord-coréens (dans lesquels jouaient également Jenkins et Dresnok). Ashbier s’est marié 2 fois ; à chaque fois, l’Etat lui avait « fourni » ses épouses. Il a été enterré en 1983 comme un héros. Sa pierre tombale lui attribue une fausse date de naissance, et affirme qu’il est né à Pyongyang.

✓ James Dresnok

Dresnok expliquait qu’il avait fui en Corée du Nord en 1961 parce qu'il en avait marre de « son enfance, son mariage, sa vie militaire, de tout ». L'armée américaine ne s’est pas plainte de sa désertion : il était décrit comme quelqu’un de «paresseux» et «défiant à l’autorité », qui se plaignait sans cesse. Depuis son arrivée en Corée du Nord, il s’est marié 3 fois, et là encore, à chaque fois, ses épouses lui ont été fournies par l’Etat. Dresnok semble apprécier la vie en Corée du Nord. Curieusement, il a même un compte Twitter.

✓ Jerry Parrish

Cet ex-soldat a traversé la zone démilitarisée en en Décembre 1963 parce qu’il croyait que «son beau-père allait le tuer » à son retour de Corée. Il a passé deux décennies en tant que professeur d'anglais dans une école militaire à Pyongyang, jusqu'à sa mort d'une maladie rénale en 1998. 

Source 

 

A lire aussi: 

Top 5 des mythes sur la Corée du nord 

Top 10 des choses que vous ignorez sur la Corée du Nord

Commenter cet article

Archives