Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ce qu'il faut savoir sur le barbecue pour ne pas s'intoxiquer

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Mai 2014, 10:02am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Selon l'Agence Régionale de Santé (ARS) et la Cellule de l'Institut de veille sanitaire en région (Cire), 30% des intoxications au monoxyde de carbone sont dues à une mauvaise utilisation du barbecue. Voici donc quelques conseils d'un pro, le chef Bertrand Simon, pour apprécier les grillades estivales en toute sécurité.

La-viande-au-barbecue.jpg

Consommer des graisses brûlées et des hydrocarbures en quantités déraisonnables est embêtant. L'impact du barbecue sur la santé reste raisonnable : il est dilué dans le temps et reste aussi à prouver sérieusement. Le meilleur rempart contre les deux fléaux du barbecue (santé et massacre des produits) est de le maîtriser. 

 

1 - Le choix des braises 

 

Choisir un charbon de bois de qualité.

Préparer les braises avec du bois non résineux.

Eviter les accélérateurs divers (sous-produits du pétrole).

Eviter tout corps nuisible (bois vernis) et préférer du petit bois, brindilles, papier.

Si vous utilisez des sarments ou des ceps de vignes, soyez sûr qu'ils ne soient pas gorgés de pesticides.

Prévoir une couche importante de braises.

Eviter de jeter dans le brasier du thym ou de romarin en pensant que cela parfumera les braises... C'est inefficace !

 

2 - L'hygiène

 

Grille parfaitement propre.

Produits cuits dès la sortie du frigo : ne pas laisser les viandes et charcuteries en plein soleil pendant la préparation de la braise !

 

3 - La cuisson

 

Grille haute et braise régulière.

Les graisses qui s'écoulent ravivent les braises, il est donc inutile d'arroser les viandes et charcuteries d'huile en cours de cuisson.

Réguler la chaleur et la combustion en couvrant, soit avec un couvercle, soit avec une feuille d'aluminium protectrice.

 

4 - Le choix du barbecue

 

J'ai une affection particulière pour les barbecues Weber à charbon : accessibles, faciles d'entretien et fonctionnels.

 

On utilise le barbecue en règle générale pour des cuissons courtes, ce qui est paradoxal compte tenu du temps important nécessaire pour préparer les braises... Avec des barbecues couverts ou en maîtrisant un peu la cuisson on peut tout traiter dans l'enceinte. Eviter tout de même de grosses pièces en os, ou des viandes ou volailles coriaces (ou de troisième catégorie).

 

Le barbecue n'est pas mauvais pour la santé. Ce qui est nuisible, c'est la consommation excessive de viande, de charcuterie et de graisses cuites. 

 

L'emploi d'aluminium pour les papillotes est pratique, quant à la toxicité du produit elle peut exister... mais il faut en manger plusieurs rouleaux. C'est la fréquence et la quantité qui peuvent être dangereux. D'un autre côté, l'utilisation du papier aluminium remonte à plusieurs décennies et il est certifié contact alimentaire.

Source

Commenter cet article

Archives