Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Boko Haram: prétexte trouvé, l'armée américaine envahit le Nigeria

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Mai 2014, 06:57am

Catégories : #NEWS

Pilotes, experts, conseillers civils et militaires. Les Etats-Unis ne lésinent pas sur les moyens pour retrouver les 200 lycéennes enlevées par le groupe islamiste Boko Haram. 

jeunes-filles-enlevees-par-le-groupe-Boko-Haram.jpeg

Des pilotes américains survolent actuellement le Nigeria en mission de surveillance et d'espionnage en quête des quelque 200 lycéennes enlevées en avril par le groupe islamiste armé Boko Haram, a révélé lundi un haut fonctionnaire de l'administration américaine. "Nous avons partagé des images de satellites commerciaux avec les Nigérians et nous effectuons des vols, avec pilotes, d'espionnage, de surveillance et de reconnaissance au-dessus du Nigeria, avec la permission du gouvernement", a-t-il précisé. 


Pas de doute sur "l'authenticité" du vidéo

Par ailleurs, des experts américains "passent au peigne fin" la vidéo de Boko Haram montrant ces jeunes filles enlevées à la mi-avril dans le nord-est du Nigeria, a indiqué la diplomatie américaine. Un groupe de travail auquel s'ajoutent, sur place, 26 experts et conseillers, civils et militaires, issus du département d'Etat, du département de la Défense, du FBI et du Pentagone.

Les Etats-Unis "exploiteront chaque indice pour voir comment nous pouvons retrouver ces filles", a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki. La responsable a dit que son gouvernement n'avait "aucune raison de mettre en doute l'authenticité" de la vidéo montrant une centaine de jeunes filles, présentées comme faisant partie des lycéennes kidnappées.

En pleine mobilisation internationale pour sauver les jeunes filles, le chef du groupe armé islamiste Boko Haram, Abubakar Shekau, exige dans cette vidéo la libération de prisonniers en échange de celle des lycéennes. Une demande fermement rejetée par le régime nigérian, appuyé par le département d'Etat américain, qui a rappelé que les Etats-Unis "déniaient aux kidnappeurs le droit de tirer bénéfice de leurs actes criminels, y compris (en accordant) des rançons ou des concessions". 

Source 

 

A lire aussi: 

Les nano-particules dans les produits de consommation courante et leurs actions sur l’ADN  

Guerre Mondiale: Théorie des dominos de la mer Noire à la mer de Chine

Commenter cet article

Archives