Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Boeing 777 disparu: le mystérieux coup de fil du copilote

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Avril 2014, 16:54pm

Catégories : #NEWS

copilote.jpg

Le copilote du vol MH370 a tenté de passer un appel de son téléphone portable juste avant que l'avion ne disparaisse des écrans radars, a rapporté samedi un journal malaisien, citant des enquêteurs anonymes. L'appel a été coupé, peut-être "parce que l'avion s'est rapidement éloigné du relais (de télécommunications)", écrit le New Straits Times (NST), sans indiquer qui était le destinataire de l'appel.

Selon une autre source, également citée par le quotidien malaisien, le téléphone mobile de Fariq Abdul Hamid a été "reconnecté" au réseau, sans qu'il soit certain qu'un appel ait été effectivement passé à partir du Boeing 777 disparu le 8 mars. L'avion assurant le vol MH370 aurait volé assez bas près de l'île de Penang, sur la côte ouest de la Malaisie - après avoir changé de cap - pour qu'un relais de télécommunications capte le signal du téléphone du copilote.

La liaison téléphonique a été "reconnectée" entre le moment où l'avion a dévié de sa route et celui où il a disparu des écrans radars, affirme le quotidien contrôlé par le gouvernement, citant la deuxième source. "Une reconnexion ne signifie pas nécessairement qu'un appel a été passé. Elle peut aussi être le résultat de la remise en marche du téléphone", selon cette source. 


Rien de concluant révélé par l'enquête criminelle

Le ministère des Transports de la Malaisie a déclaré à l'AFP qu'il examinait les informations du NST et publierait une réponse. L'attention des enquêteurs s'est portée sur le commandant de bord, Zaharie Ahmad Shah, 53 ans, et son copilote, Fariq Abdul Hamid, 27 ans, après que l'avion, qui devait assurer la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin, a disparu avec 239 personnes à bord. Mais l'enquête n'a pas mis au jour d'éléments suspects dans leurs existences.

Les enquêteurs ont indiqué le mois dernier que le vol avait été délibérément détourné et ses systèmes de communication désactivés manuellement au moment où il quittait l'espace aérien de la Malaisie, mais l'enquête criminelle lancée par la police n'a jusqu'ici révélé rien de concluant.

Les médias malaisiens ont déjà évoqué des appels passés par le commandant avant ou pendant le vol, mais les autorités n'ont jamais confirmé ces informations. Le gouvernement malaisien et les médias se sont maintes fois contredits sur les détails de la recherche et des enquêtes judiciaires. 

Source 

Commenter cet article

Archives