Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Bénin : Quand les cyberescrocs jouent aux banquiers et aux assureurs

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Octobre 2013, 12:07pm

Catégories : #NEWS

Conseiller des ‘’clients’’ depuis des cybers pour un prêt dans une banque qui n’existe nul part. Signer des contrats d’assurances et encaisser les primes toujours depuis le cyber. Bienvenue dans le monde ‘’gaymen’’. Banquiers et assureurs des cybers au Benin. Ambiance ! 

arnaques

Centre de cyber dans l’une des boutiques qui ceinturent le Stade de l’Amitié de Cotonou. Une fine pluie arrose Kouhounou, Zogbohouè et Ménontin (quartiers situés aux alentours de l’édifice sportif) cette matinée. Elle n’empêche pas la présence d’une vingtaine de jeunes hommes pour la dizaine de postes ordinateurs du centre. ‘’La connexion est bonne ici ’’ questionne un nouveau venu muni de son PC (ordinateur portatif). A peine la vingtaine, ce dernier venu abord d’une voiture 406 attire l’attention. ‘’Je dois urgemment répondre à l’un de mes clients qui vient de m’appeler’’ lance-t-il à son voisin comme un habitué des lieux. ‘’Il va t’appeler aussi dis lui que le prêt est près’’ ajoute le visage consciencieux ce jeune homme de la banque en bois à son supposé collègue ‘’assureur’’. Comme lui, ceux qui n’ont pas pu se positionner sur les desktops s’activent aussi sur leurs PC avec une connexion WIFI à jouer aux banquiers et aux assureurs. Le phénomène de la cybercriminalité bat son plein ici.

 

Quelques minutes plus tard, un téléphone sonne. Les deux associés s’éloignent. Mais de loin on peut entendre ce qu’ils disent. Oreilles percées avec des boucles de chaque côté. Tee-shirts. Pantalons Jeans baissés au niveau des fesses. Coiffures à la Star du ‘’Coupé-Décalé’’, ‘’Dj Arrafat’’. Des chaines grosses telles les Cardenas des boutiques fermées d’à côté. 

 

Ces deux jeunes vus de loin donnent l’impression de tout sauf ces cadres tirés à quatre épingles des vraies maisons de banques et d’assurances. Et pourtant : ‘’Bonjour Mr Fremont. Comme vous l’a dit le banquier, nous avons étudié votre demande et nous sommes dans l’assurance de vous dire que vous bénéficierez ce prêt’’ atteste le supposé collègue ‘’assureur’’. ‘’Mais il va falloir que vous envoyez les frais de dossiers complémentaires afin de vite rentrer en possession de ce prêt’’ argumente-t-il avec un accent d’un européen. La conversation terminée les deux colistiers se ramènent en réglant le compte de leur ‘’pigeon’’ en patois ‘’Fon’’ (langue la plus parlée au sud Benin). ‘’Il est cuit. Je vais lui faire sa fête il ne va jamais oublier’’ affirme le ‘’faux banquier’’. 

Un troisième rentre dans la discussion. ‘’Faites attention les gars. On vous écoutait de loin. Vous vous rappelez de ce qui c’est passé la semaine dernière. C’est forcément quelqu’un qui est allé vendre la mèche’’ prévient-il. En effet, la police est venue fermer un centre de cyber une semaine plus tôt à quelques mètres de celui-ci. Elle a ramené dans sa besace 15 ‘’gaymen’’ coffrés et une douzaine de Moto ‘’Dream’’ (moto dame très prisées à Cotonou) saisies. 

Source

 

A lire aussi:

Bénin: Un cyberescroc vole 23 milliards de dollars à une société canadienne

Côte d'Ivoire : Toure Ibrahim, un cyberescroc arrêté pour avoir pris 5,5 millions à une Francaise

IMPORTANT: Le nouveau mot de passe des cyberescrocs à éviter sur internet

Côte d'Ivoire : Un cyberescroc qui se faisait passer pour une demoiselle, arrêté par la police

Commenter cet article

Archives