Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Angleterre : La Reine Elizabeth II et David Cameron font l'objet de mandats d'arrêt internationaux

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Mars 2014, 12:59pm

Catégories : #NEWS

Elizabeth-II-et-David-Cameron.jpg

Aujourd'hui (le 25 janvier, date de rédaction de l'article, ndlr), desmandats d'arrêt ont été émis à l'encontre de la Reine Elizabeth II et du Premier Ministre du Royaume-Uni, David Cameron. Les deux sont accusés de crimes sexuels contre des enfants dans le cadre d'un réseau pédophile international.

« Nous disposons de suffisamment de preuves pour poursuivre et détenir à la fois le Premier Ministre et la Reine d'Angleterre » 
, affirmait Matt Taylor, ancien policier militaire de Sa Majesté. Jeudi dernier, l'activiste David Compan a été relâché duLondon Park Royal Mental Health Centre. L'établissement psychiatrique avait été inondé d'appels téléphoniques au sujet de sa détention forcée dans ses locaux. David, ainsi que son épouse, ont été arrêtés trois fois ce mois-ci (février, ndlr) - sans être accusés de quoi que ce soit. Son « crime » apparent avait été d'envoyer par courrier des mandats d'arrêt émis par le tribunal de droit coutumier de Bruxelles contre la Reine, Cameron, l'ancien Pape Joseph Ratzinger et 27 autres membres de l'élite mondiale.
 
Il a été allégué que le Pape Catholique actuel, François Bergoglio, était complice de trafics d'enfants dans un réseau pédophile international. Des victimes qui ont été prostituées durant l'enfance au Vatican se sont déclarées, avec des survivants qui ont affirmé avoir été abusés dans des réseaux pédophiles internationaux. Des victimes ont également témoigné d'abus sur et de meurtres d'enfants par l'ancien Pape Ratzinger, le Cardinal Catholique Bernard Alfrink d'Utercht (Pays-Bas, ndlr), un deuxième Cardinal Catholique, un Juge français, des prêtres belges, d'autres membres de la famille royale britannique ainsi que par le Prince Bernhard des Pays-Bas.
 
Un ancien fonctionnaire du gouvernement argentin a récemment accepté de témoigner sur le rôle de Bergoglio dans un réseau pédophile pendant la « Sale Guerre » de la Junte militaire en Argentine. Une Cour internationale de Droit Coutumier a décidé de se charger de cette affaire à partir du 15 mars 2014 (date reportée au 31 mars, ndlr:globalepresse.com/2014/02/26/la-date-du-proces-pour-trafic-d-orphelins-du-pape-francois-est-fixee).
 
Le 25 février 2013, six Juges de cette Cour de Droit Coutumier de Bruxelles ont déclaré la Reine, Cameron, Ratzinger et 37 autres membres de l'élite mondiale coupables dans la disparition de 50.000 enfants indigents canadiens. Ces affaires ont été engagées par l'International Tribunal into Crimes of Church and State, ITCCS (Tribunal International sur les Crimes de l'Église et de l'État, ndlr).
 
Les preuves présentées peuvent être consultées chez « Hidden No Longer » de Kevin Annett de l'ITCCS, à ces adresses:www.hiddennolonger.com et www.ChildAbuseRecovery.com
 
Pourquoi des tribunaux de droit coutumier ?
 
Les actes des tribunaux de Droit Coutumier ont démontré leur efficacité. En février 2013, le Pape Catholique Joseph Ratzinger avait démissionné seulement quelques jours après être devenu l'objet d'un mandat d'arrêt.
 
Les parents devraient-ils penser aux tribunaux de droit coutumier pour protéger leurs enfants ?
 
Oui, de toute évidence. Le 10 octobre 1964, la Reine Elizabeth et le Prince Philip ont été vus emmenant dix enfants amérindiens de l'internat canadien de Kamloops. Les enfants, âgés de dix ans, n'ont jamais plus fait parler d'eux. Les tribunaux canadiens ont refusé de considérer l'affaire qui impliquait aussi 50.000 enfants canadiens indigents, qui ont tous disparu.
 
Sommes-nous en danger si les élites mondiales ne sont pas tenues responsables de leurs crimes ?
 
Évidemment. Deux témoins sont morts mystérieusement avant l'audience de février 2013 qui a déclaré coupables la Reine, Cameron, l'ancien Pape Ratzinger et 37 autres membres de l'élite mondiale de Crimes Contre l'Humanité.
 
Notre système judiciaire actuel poursuivrait-il des réseaux pédophiles internationaux ?
 
De toute évidence, non. Les efforts de l'ITCCS pour procéder à l'excavation de 31 sites de tombes communes d'enfants des 50.000 disparus ont été tenus en échec depuis que le premier d'entre eux ait été découvert en 2008. Les sites de tombes communes se trouvent sur les propriétés de 80 internats scolaires canadiens appartenant à l'état et gérés par les églises catholique et anglicane, ainsi que par l'église unie du Canada. Les victimes du scandale des abus des prêtres catholiques ont vu très peu de coupables voir l'intérieur d'une cellule de prison.
 
« Il est temps de montrer la documentation afin que les verdicts de droit coutumier puissent être compris et appliqués par la communauté » 
, a déclaré Kevin Annet de l'ITCCS. Kevin Annett doit expliquer le droit coutumier dans une émission de radio aujourd'hui. (Émission disponible sur ce lien, ndlr)
 
En plus de l'audience du 15 mars (31 mars, ndlr...) concernant les Papes Bergoglio et Ratzinger, plusieurs actions en droit coutumier ont été prévues pour 2014. Des survivants se sont avancés depuis l'Ireland Templemore Forgotten Victims, Canadien Friends and Relatives of the Disappeared, Rete l'Abuso d'Italie, et depuis les USA, United Against Church Terror, ainsi que les survivants des programmes de contrôle mental gouvernementaux et d'abus de rituels sataniques de SMART et de Child Abuse Recovery.
 
Avec le concours d'experts juridiques et de Juges, l'ITCCS a uni des survivants de génocide et de torture contre les enfants à travers le monde. L'ITCCS est actif dans 26 pays et rassemble plus de 50 groupes affiliés. Afin de se porter volontaire pour les jurys citoyens de ces actions en tribunal, il faut contacter itccscentral@gmail.com. Un Manuel sur le Droit Coutumier peut être trouvé à www.itccs.org.
 
L'ITCCS opère depuis un quartier-général tenu secret à Bruxelles en Belgique, et possède des bureaux régionaux à Vancouver, New York, Dublin, Londres et Paris. Les officiers de l'ITCCS et leurs conseillers juridiques et politiques conservent généralement l'anonymat pour des raisons de sécurité. 

Source

Commenter cet article

Archives