Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


6 mauvaises raisons d'avoir 6 enfants

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Janvier 2014, 12:18pm

Catégories : #RELATIONS

enfants joyeux

Lorsque les gens apprennent que j'ai 6 enfants, la réaction est en général amusante. Certes, il y a des jours où je me demande dans quoi je me suis embarquée ; des jours où je m'inquiète du monde dont ils vont hériter ou de l'empreinte écologique d'une famille comme la mienne. Mais la plupart du temps, je me félicite d'avoir six enfants et en voici quelques raisons :

1. Ca coûte moins cher. 

Il y a quelques années quand la récession a frappé, j'ai été interviewée et j'ai écrit des articles sur le fait de savoir si la récession économique allait influencer ma décision d'avoir un autre enfant. Pour faire court, "Non." Je ne laisse pas des petites choses comme le bon sens, la pilule et le désastre économique m'empêcher d'avoir des enfants.

Je pense que les enfants coûtent surtout le prix que vous êtes prêts à dépenser. C'est vrai qu'il y a cette dépense initiale pour le premier enfant, mais si vous décidez d'avoir plusieurs enfants, vous allez surtout en avoir pour votre argent. Quand je regarde le couffin usé, la poussette tachée, le berceau sale et la table à langer fatiguée, j'ai le sentiment que nous avons fait des économies. Et ne parlons pas des vêtements d'occasion ! Mes derniers enfants ne savent pas ce que signifie nouveaux habits !

Je vois bien qu'ils risquent de me coûter cher quand ils iront à l'université, mais nous avons quelques économies de côté et puis mes enfants ne se verront pas servir sur un plateau leurs études supérieures. Les petits boulots d'été et les prêts étudiants n'existent pas pour rien et cela ne me pose aucun problème que mes enfants travaillent pour payer leurs études.

Pouvoir "se permettre" des enfants est relatif. Je ne peux pas m'offrir une voiture de luxe, mais je peux me permettre d'avoir six enfants. Il y a des gens avec des voitures de luxe qui ne peuvent pas se permettre un autre enfant. Chacun son dada.


2. Vous avez des enfants "sympas."

Les gens disent souvent que les enfants de famille nombreuse ont l'air "sympa." Evidemment, c'est faire une généralité, mais j'ai quelques théories sur la question. L'une des raisons pour lesquelles ils sont sympas est parce qu'il est difficile de les gâter. Bien sûr, il y a des enfants de petites familles qui ne sont pas gâtés, mais gâter des enfants dans une famille nombreuses relève presque de l'impossible. Je n'achète pas (et je ne le ferai pas) les mêmes jouets chers et de qualité à tous mes enfants. La plupart de ce qu'ils ont, ils le partagent. Je ne suis pas non plus corvéable à merci. Si je leur donnais à chacun un goûter à chaque fois qu'ils ont faim, je passerais ma vie à leur faire à manger. Aussi loin que je m'en souvienne, ma fille de 6 ans se prépare son petit-déjeuner depuis longtemps. Les autres aident les plus petits en leur donnant un bol de céréales ou un verre de jus de fruit. Le fait est qu'ils sont assez indépendants et serviables - et ils doivent l'être s'ils veulent avoir des goûters.

Il semblerait donc que les gens trouvent "sympas" les enfants qui sont indépendants, pas matérialistes et qui savent partager.

3. Vous ne dormez pas, de toute façon. 

Soyons clairs, si vous avez des enfants en bas âge, vous manquez déjà de sommeil, d'une vie sociale ou même, de temps pour vous asseoir pour manger. On vous a pris pour un zombie au travail, et vous n'allez jamais nulle part sans un sac à langer. Une expédition d'une nuit exige un minivan rempli de lits parapluie, de poussettes, et douze changes pour votre bébé qui régurgite. Vous êtes déjà embourbés dans une vie parentale, et quelques enfants supplémentaires ne vont pas la rendre tellement plus difficile. Si vous êtes passé d'un à deux enfants, vous avez déjà fait le plus dur. Bon, c'est sûr que ce n'est pas toujours facile, mais pour chaque chose "pénible", il y en a cent de "génial". C'est le genre de comptabilité que je peux accepter.

4. Vous avez un système de distraction intégré.

Je n'entends pas souvent les mots "Je m'ennuie." Surtout parce que cela revient à réclamer une corvée, ou peut-être parce que mes enfants savent que je leur répondrais : "Il n'y a que les gens ennuyeux qui s'ennuient." Le fait est que mes enfants ont des camarades de jeux intégrés. Bien sûr, ils se chamaillent, mais ils disparaissent souvent dans la salle de jeux ou dehors pendant des heures. Pas besoin d'avoir maman pour les distraire. J'aime faire des activités avec mes enfants, mais la simple idée de jouer à la Barbie ou aux Pet Shop suffit à me donner l'envie de m'arracher les yeux. Mes amies mères d'enfants uniques me racontent que jouer à la Barbie perd vraiment de son intérêt quand vous atteignez 35 ans. Quant à mes bébés, ils sont heureux de passer leurs journées distraits constamment par les distractions et les singeries autour d'eux. 


5. Cela les rend sociables.

Il se trouve que mon fils aîné est autiste. Si vous avez un enfant qui a un déficit de communication, de sociabilité et d'imagination, vous mesurez la valeur d'avoir trois petites sœurs d'ici l'âge de 5 ans. Les filles lui ont parlé, l'ont entraîné dans des jeux créatifs comme si c'était une tâche qui leur revenait. Il ne pouvait pas échapper à la socialisation - manger et prendre un bain avec elles, partager une chambre. Est-ce que j'ai eu une famille nombreuse à cause de son autisme ? Non, mais la meilleure chose que j'ai fait pour cet enfant a été de lui donner une fratrie. Mon fils court avec le reste de la meute, et j'en attends plus de lui parce qu'il doit faire sa part de travail dans cette famille, comme tous les autres. 


6. Devinez qui ne finira pas en maison de retraite !

Et si. Ces six-là peuvent me prendre chacun leur tour. Je ferai peut-être même semblant d'être incontinente pour compenser ces douze années à changer les couches. Et ils devraient même se considérer chanceux - ils n'en auront pas trois à gérer avec couches, comme d'autres. 

Source 

 

A lire aussi: 

10 trucs pour des enfants plus obéissants 

Du petit génie au fêtard: comment l'ordre de naissance affecte la personnalité des enfants 

Les enfants qui jouent dehors moins à risque de devenir myopes 

7 manières scientifiquement prouvées pour mieux éduquer vos enfants 

Pourquoi les enfants aînés sont plus doués à l'école

Commenter cet article

Archives