Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


53% des femmes aimeraient avoir des relations sexuelles plus fréquentes qu’aujourd’hui

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Mai 2014, 05:38am

Catégories : #HOMME-FEMME

couple-heureux-017.jpeg

De quoi les femmes ont-elles vraiment envie lorsqu'il s'agit de sexe ? Voilà la question à laquelle ont répondu des lectrices du magazine Psychologies dans un sondage Ipos parue le 29 avril. Loin des stéréotypes, l'enquête a voulu savoir comment, en 2014, elles jugent leur vie sexuelle (tabous, satisfactions, fantasmes, plaisirs). Les premiers résultats montrent que leur parole est de plus en plus libérée dans ce domaine : la quasi-totalité des sondées (97 %) ont le sentiment "qu’elles peuvent et osent parler davantage de leurs désirs sexuels".

Ainsi, "les femmes trouvent "facile" de parler de leurs positions préférées avec leur partenaire (70 %), de leurs pratiques (66 %) et de leur jouissance (64 %), moins toutefois de leurs fantasmes (49 %)", précise le magazine. Reste que ces dernières ont néanmoins l'impression que les hommes en parlent et les réalisent toujours plus souvent qu'elles. "L’inconscient collectif féminin reste encore imprégné de l’idée que le fantasme est masculin", explique dans les colonnes du magazine le sexothérapeute Alain Héril. 

 

"Peu mieux faire" pour la vie sexuelle

Si les tabous sont levés, la performance et l'épanouissement sexuel reste au cœur de nombreuses interrogations : la majorité des sondées veulent faire plus et mieux l’amour. En termes de fréquence, une femme sur deux déclare avoir un rapport au moins une fois par semaine (51 %). Mais malgré ces résultats, beaucoup souhaiteraient faire l’amour plus souvent. En effet, "presque une femme sur deux aimerait avoir des relations sexuelles plus fréquentes", explique le magazine.

Quant à la note de satisfaction décernée à leurs relations sexuelles (7,1 sur 10), "elle n’est pas mauvaise, mais pas non plus exceptionnelle". Une situation qui peut être liée à un manque d'assurance : 31 % des sondés disent en avoir plus besoin pour des rapports plus épanouis, devant la tendresse ou les préliminaires. "Plus nous tenterons de cerner la sexualité, de la "normer", de la chiffrer, de la contrôler, plus elle nous échappera", décrypte sur cette question la psychanalyste Sophie Cadalen.

"La domination masculine a pris fin"

Ce constat n'empêche pas la majorité des femmes d'aller au-devant de leurs envies : 53 % affirment prendre souvent l’initiative de l’acte sexuel, notamment 18-24 ans. "La domination uniquement masculine dans les rapports sexuels a pris fin", explique le magazine. Preuve en est avec les réponses concernant les pratiques sexuelles. Dans ce domaine, seulement un tiers d’entre elles aiment être dominées pendant l’amour (33 %), tandis qu’une sur quatre prend plaisir à dominer l’autre (26 %).

Mais si elles sont "de plus en plus détachées" et "affranchies des rapports de force classiques", les femmes ne sont pas pour autant adeptes de pratiques très transgressives. La plupart déclarent ne pas apprécier ou ne jamais avoir essayé d’attacher, d’être attachées (40 %), d’être fessées ou de donner une fessée (48 %). Quant aux sex-toys, elles sont peu nombreuses (27 %) à en utiliser. Au final, ces résultats montrent bien que la sexualité, dans sa pratique, ne réclame pas de la surenchère mais une égalité parfaite entre les deux partenaires. 

Source 

 

A lire aussi: 

10 signes qui montrent que la femme de votre vie est fidèle  

22 phrases à ne pas dire pendant l’amour

Commenter cet article

Archives