Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 phrases à ne jamais dire au bureau

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Mai 2014, 07:23am

Catégories : #5-TRUCS-A-SAVOIR

Dan Schawbel, auteur de "Promote yourself: the new rules for building an outstanding career", détaille dans l'édition anglaise du Cosmopolitan les cinq phrases à arrêter de dire au bureau si vous ne voulez pas gâcher votre carrière.

femme-au-bureau.jpg

 

1. "Je suis tellement fatiguée."
Votre patron n'est pas le dernier des idiots: il sait que ses employés ont une vie en dehors de leur travail. Une vie qui implique des soirées arrosées, des enfants qui pleurent, des voisins bruyants et on en passe. Mais on ne se plaint pas de sa fatigue au bureau. "Cela voudrait dire que vous ne dormez pas assez et cela se traduit par une productivité en baisse", constate Dan. Et cela risque d'énerver vos collègues plus discrets: eux aussi sont fatigués, mais ils ne le crient pas sur tous les toits. Ils serrent les dents et attendent la fin de la journée en silence.

2. "D'habitude, on fait plutôt les choses comme ça..."
"Soyez à l'écoute, acceptez les nouvelles idées sans vous braquer", dit Dan. "Si vous faites toujours les choses de la même façon, vous obtiendrez toujours les mêmes résultats. Les autres ont le droit de partager leur avis. Ils vous respecteront mieux si vous les écoutez."

3. "C'est sûrement une mauvaise idée mais bon..."
"Il n'y a pas de mauvaises idées", rappelle Dan Schawbel. Si vous vous dévalorisez avant d'exposer vos idées, vos collègues vont détourner leur attention. Vendez-vous. Rangez votre modestie. Avez-vous déjà entendu Barack Obama commencer l'un de ses discours par "Ce que je vais vous dire n'a probablement pas de sens mais..."? Non. Débarrassez-vous de vos doutes. Lancez-vous.

4. "Je pensais que Jeanine/Alfred l'avait fait."
Soit vous avez oublié de faire quelque chose et vous accusez quelqu'un d'autre. Soit vous pensez que cette personne est vraiment responsable de ce problème. Dans tous les cas, blâmez les autres ne vous fera pas progresser d'un pouce. Si c'est vous le coupable, assumez et la prochaine fois, demandez plus clairement ce qu'il faut faire pour bien faire.

5. "Oh mon dieu, je suis débordée."
Tout le monde est occupé. Et tout le monde est énervé quand il entend quelqu'un râler d'être débordé. 

Source

Commenter cet article

Archives