Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 choses à savoir pour éviter le burn-out au bureau

Publié par MaRichesse.Com sur 21 Février 2014, 01:44am

Catégories : #5-TRUCS-A-SAVOIR

femme-a-son-bureau.jpg

Technologia, cabinet spécialisé dans la prévention et l'évaluation des risques psycho-sociaux, lance un appel à signature (appel-burnout.fr) visant à la reconnaissance par la Sécurité sociale du burn-out, qui recueille déjà plus de 3 700 signataires. Les chiffres de l'enquête menée par Technologia sont en effet édifiants ! En France, 1 personne sur 5 se dit "épuisée après une journée de travail". 3,2 millions d'actifs seraient même susceptibles de connaître l'épuisement professionnel.
Je vous propose de prendre le problème 'à l'envers' en commençant par mettre en place un certain nombre de règles simples et efficaces pour tenter de se protéger de ce fléau. Je pense que vous en serez d'autant plus apprécié par votre manager, vos collègues, votre entreprise, sans oublier vos proches, famille et amis. Car, assumer une charge de travail de plus en plus lourde n'est forcément une garantie pour prouver sa valeur en entreprise. 


Conseil 1 - Prendre conscience de ses limites
Un peu d'introspection 'professionnelle' pour commencer. Il s'agit de répondre à cette question qui paraît simple : quel est mon rôle au sein de l'entreprise ? quelles sont mes missions ? .../... Vous pouvez vous référer au descriptif de votre poste, à votre contrat de travail sans oublier les éventuelles évolutions qui auraient été formalisées. Le but est d'arriver à bien prendre conscience de ses responsabilités formelles - pas forcément celles que l'on veut vous faire assumer - et des limites de son job. 


Conseil 2 - Convenir d'objectifs réalisables
Si un point formel et régulier sur les projets en cours n'existe pas, il faut le formaliser/l'instituer. Ce point va permettre de partager avec son manager l'état d'avancement de ses projets et surtout de prioriser ses tâches : les priorités de l'entreprise peuvent changer, une surcharge peut aussi amener à temporiser certains projets jugés moins stratégiques... En impliquant son manager dans cet arbitrage, pas de mauvaise-surprise pour lui et de votre côté, une optimisation de votre charge de travail avec des éventuels décalages dans le temps ou le support de collègues sur certaines tâches. Seuls les objectifs réalistes sont utiles ! Les autres sont déprimants car ils vous placent en situation d'échec. 


Conseil 3 - Gérer les urgences...
...notamment celles des autres. La gestion du temps est également un élément favorable au bien-être au travail. Lorsque l'on vous demande de gérer une urgence, il faut toujours vérifier auprès de son interlocuteur si un retour est attendu dans l'heure (c'est une urgence) ou dans la journée ou plus tard. Cette méthode permet d'optimiser la gestion de l'emploi du temps. Il ne faut pas forcément suspendre toute activité pour répondre à une sollicitation urgente car certaines peuvent attendre la fin de la journée ou mieux. Tout le monde n'a pas forcément la même définition de l'urgence !

Managers, ce conseil est également valable pour vous. Apprenez à votre équipe à identifier l'urgence de la demande par un code que vous partagez. Ainsi, vous ne serez pas forcément obligé d'interrompre vos tâches toute affaire cessante pour répondre aux sollicitations de votre équipe. En revanche, engagez-vous sur les délais de réponse et respectez-lez ! 


Conseil 4 - Apprendre à se reposer
Si vous bénéficiez d'un portable professionnel, obligez-vous à respecter quelques règles. Je ne lis pas mes emails, SMS...professionnels avant telle heure et après telle heure. Je consulte le week-end ma messagerie professionnelle uniquement une fois le samedi si par exemple je travaille avec des Américains... Ces quelques règles peuvent être partagées avec son manager et ses collègues.

Côté vacances, il faut se force à anticiper même si l'on vit seul. Cela permet de prévoir un relais dans l'équipe, de mieux planifier la charge de travail d'un service et surtout cela évite d'emporter du travail en vacances ou d'être contraint à une réponse immédiate à des emails et des appels téléphoniques incessants et/ou irréfléchis.

Apprenez aussi à faire de courtes pauses régulièrement dans une journée de travail. Ces 'aérations' (sortir dehors, discuter avec un collègue...) permettent de s'aérer, ce qui est essentiel pour garder des idées claires. 


Conseil 5 - Déconnecter complètement pendant les vacances
Le week-end ou pendant des vacances, le mieux est de se déconnecter complètement de la sphère travail en renouant avec sa famille, ses proches, en pratiquant des activités choisies (sport, cinéma, exposition...). Le but est de vraiment lâcher prise. En plus il est prouvé que cette hygiène de vie rend plus créatif et plus énergique.

La préservation du bien-être personnel et la satisfaction des attentes de son employeur qui peuvent paraître incompatibles. Or dans une relation de travail saine - donc susceptible de faire avancer sa carrière - non seulement les deux vont de concert, mais elles dépendent aussi l'une de l'autre. Tout est une affaire de juste équilibre, pas toujours facile à trouver - je vous l'accorde - et parfois à réviser car tout évolue dans le monde professionnel. 

Source

Commenter cet article

Archives