Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


4 astuces pour arrêter de ronger ses ongles

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Mars 2014, 12:24pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

ronger-les-ongles-1.jpg

Utilisez un vernis amer

Le principe : Un vernis au goût amer, persistant… bref, un peu dégoûtant que vous appliquez sur vos ongles, au moins un jour sur deux. Si vous croquez (ou craquez), ce goût vous submerge et vous envahit pour de longues minutes…
La limite : On finit par s'habituer au goût ou à ne plus en remettre une fois qu'il est parti.
L'astuce : On emporte toujours le flacon avec soi, pour faire des retouches dès qu'il n'y en a plus ! 


Se faire poser des faux-ongles

Le principe : Direction la manucure pour se faire poser des faux ongles, ultra-résistants aux coups de nos dents…
La limite : Une fois enlevés, si on n'a pas perdu l'habitude de porter nos doigts à la bouche et qu'on n'est pas émue de se voir avec de vrais ongles longs, il est fort probable qu'on recommence.
L'astuce : On combine faux ongles ET vernis amer, pour se décourager de mettre les doigts à la bouche. 


Evacuez votre stress

Le principe : Certains disent que l'onychophagie (le joli petit nom de cette manie) est due au stress. Alors pour l'évacuer, tous les moyens sont bons : yoga, petite balle en mousse à malaxer, chewing-gum…

La limite : On peut avoir un bonbon et grignoter quand même son ongle. Les onychophages sont doués de leurs mains !

L'astuce : Éventuellement faire en même temps du yoga, prendre un chewing-gum et du jonglage. Histoire d'avoir, vraiment, les mains occupées. 


Faites-vous hypnotiser

Le principe : l'hypnose permet de travailler sur la source de la compulsion (la trouver et la comprendre) puis de modifier les comportements anxiogènes qui la provoquent, pour enfin, cesser et contrôler cette pulsion.

La limite : toutes les personnes ne sont pas réceptives. Il est important d'arriver à se détendre et faire confiance au praticien…

 

L'astuce : l'hypnose réglera aussi sûrement d'autres soucis annexes que l'onychophagie (dépendance au tabacpar exemple). Vous ferez d'une pierre deux coups ! 

Source

Commenter cet article

Archives