Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


20 façons de penser comme un « riche »

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Février 2014, 13:36pm

Catégories : #RICHESSE

Une-photo-de-126-milliards-de-dollars.jpg

Steve Siebold, auteur de « How Rich People Think » a passé presque trois décennies à interviewer des millionnaires à travers le monde, pour trouver ce qui les séparent du « commun des mortels ».

En fait l’argent lui-même n’a que peu d’importance, dit il. C’est plus une question de mentalité.

« Dans la classe moyenne, les gens doivent être heureux avec ce qu’ils ont déjà », nous dit Siebold. « Et dans la plupart des cas les gens ont peur quand il s’agit d’aborder le sujet de l’argent ». 


1. Une personne lambda pense que l’ARGENT est la « racine du mal ». Une personne riche croit que la PAUVRETE est la « racine du mal ».

« Une personne lambda a subi un lavage de cerveau et pense que pour devenir riche, il faut être chanceux ou malhonnête », écrit Siebold.

C’est pour cela qu’il y a une certaine honte de « devenir riche » dans les milieux populaires.

« Une personne riche sait qu’avoir de l’argent ne garantie pas le bonheur, mais rend la vie plus facile et agréable ».

2. Une personne lambda pense que « l’égoïsme » est un vice. Une personne riche pense que « l’égoïsme » est une vertu.

« Les riches essayent d’être plus heureux. Ils ne prétendent pas essayer de sauver le monde », dit l’auteur.

Le problème est que les personnes de la classe moyenne voient cela négativement — et cela les maintient dans leur pauvreté, dit-il.

« Si vous ne prenez pas bien soin de vous, vous n’êtes pas en position d’aider les autres. Vous ne pouvez pas donner ce que vous n’avez pas ».

3. Une personne lambda a une mentalité de loterie. Une personne riche a une mentalité d’action.

« Pendant que les masses attendent de trouver les bons numéros du loto et prient pour prospérer, les riches résolvent les problèmes », écrit Siebold

« Les gens de la classe moyenne attendent peut-être après Dieu, le gouvernement, leur patron ou leur époux/se. C’est la mentalité de la personne lambda qui nourrit cette approche de la vie, vivant sans se rendre compte que l’horloge tourne.

4. La personne moyenne pense que le chemin vers la richesse passe forcément par les études (le système scolaire). Une personne riche croit en l’acquisition de savoir spécifique.

« Beaucoup de personnes riches ont un niveau d’étude peu élevé, et ont amassé leur richesse grâce à l’acquisition et la revente ultérieure d’un savoir spécifique », nous dit Siebold.

« Pendant ce temps-là, les masses sont convaincues que les MBA et les Doctorat sont la voie vers la richesse, principalement parce qu’ils sont enfermés dans un schéma de pensée rigide qui les empêche d’atteindre de plus hauts niveaux de conscience…Les riches ne sont pas intéressés par les moyens, mais par le but ».

5. Les personnes lambda sont nostalgiques et s’accrochent « au bon vieux temps ». Les gens riches rêvent du futur.

« Les « self-made » millionnaires deviennent riches car ils ont la volonté de parier sur eux-mêmes et projettent leurs rêves, buts et idées dans un futur incertain », écrit-il.

« Les gens qui pensent que leurs meilleurs jours sont derrière eux s’enrichissent rarement, et souvent sont déçus, aigris et dépressifs ».

6. La plupart des gens voient l’argent à travers leurs émotions. Les personnes riches pensent à l’argent de manière plus logique.

« Une personne intelligente, bien éduquée et ayant du succès peut se transformer instantanément en une personne dont les pensées sont basées sur la peur et dont la plus grande aspiration financière est de se créer une retraite confortable ».

« Les riches prennent l’argent pour ce qu’il est, de manière logique. Ils savent que l’argent est un outil important qui peut permettre de profiter d’opportunités ».

7. Le « commun des mortels » gagne de l’argent en faisant des choses qu’ils n’aiment pas (boulot alimentaire). Les gens riches suivent leur(s) passion(s).

« Pour les personnes lambda, ils leur semblent que les riches travaillent tout le temps », dit-il. « Mais une des stratégies les plus « smart » des riches est de faire ce qu’ils aiment et de trouver un moyen d’être payé pour cela ».

D’un autre côté, les personnes de la classe moyenne prennent des boulots qu’ils n’aiment pas « parce qu’ils ont besoin d’argent et ils ont été entraînés à l’école et conditionnés par la société pour vivre dans un monde « étroit » où l’argent s’échange forcement contre un effort physique ou intellectuel ».

8. Les personnes lambda ont de faibles attentes, comme ça ils ne sont jamais déçus. Les riches sont prêts à relever des défis, des challenges.

« Certains psychologues et autres professionnels de la santé mentale conseillent souvent d’avoir de faibles attentes dans la vie pour être sûr de ne pas être déçu », nous dit l’auteur.

« Personne ne pourrait devenir riche et vivre ses rêves sans grandes attentes ».

9. Une personne lambda pense que l’on doit FAIRE quelque chose pour devenir riche. Les gens riches croient que l’on doit ETRE quelqu’un pour devenir riche.

« C’est pourquoi des gens comme Donald Trump par exemple vont de millionnaire à endetté à hauteur de 9 milliards de dollars et reviennent encore plus riche que jamais ».

« Pendant que les masses sont fixées sur le « faire » et les conséquences immédiates de leurs actions, les riches apprennent de leurs expériences et grandissent, que ce soit un succès ou un échec, sachant que la vraie récompense est de devenir une « machine humaine » à succès qui finalement produit des résultats remarquables ».

10. Une personne lambda pense qu’il faut avoir de l’argent pour faire de l’argent. Une personne riche utilise l’argent des autres.

La pensée « réduite » de la masse leur dicte d’avoir de l’argent dans le but de faire plus d’argent, mais Siebold nous dit que les riches n’ont pas peur de financer leur futur avec l’argent des autres (exemple: un locataire qui rembourse votre emprunt immobilier; « Other People Money »).

« Les gens riches savent que ne pas être solvable pour acheter personnellement quelque chose n’est pas grave. La vraie question étant: « Est-ce que ça vaut le coup d’acheter, d’investir…? dit-il.

11. Une personne lambda pense que les marchés sont dirigés par la logique et de manière stratégique. Les gens riches savent qu’ils sont dirigés par l’émotion et la cupidité.

Investir avec succès en bourse n’est pas juste le fait d’appliquer une quelconque formule mathématique.

« Les riches savent que les émotions primaires qui dirigent les marchés financiers sont la peur et la cupidité, et ils les prennent en compte dans tous les « trades » et tendances qu’ils observent ».

« Cette connaissance de la nature humaine et son impact sur le commerce se chevauchent pour leur donner un avantage stratégique dans la construction d’une plus grande richesse grâce à l’effet de levier ».

12. Les personnes de la classe moyenne vivent au-dessus de leurs moyens. Les riches vivent en-dessous des leurs.

« Voici comment vivre en-dessous de vos moyens et puiser dans le secret que les riches utilisent depuis des siècles: Devenez riche et vous pouvez ainsi vous le permettre ».

« Les riches vivent en-dessous de leurs moyens, pas parce qu’ils sont économes, mais parce qu’ils font tellement d’argent qu’ils peuvent se permettre de vivre royalement tout en ayant un « gros bas de laine ».

13. Les personnes lambda apprennent à leurs enfants comment survivre. Les personnes riches apprennent à leurs enfants comment s’enrichir.

Les parents riches apprennent à leurs enfants dès le plus jeune âge qu’il y a dans le monde des « haves » et des « have-nots », nous dit l’auteur. Beaucoup de gens ont dit de ce dernier qu’il est favorable à l’idée d’élitisme.

Il n’est pas d’accord.

« Les gens disent que les parents riches enseignent à leurs enfants à regarder de travers la masse car ils sont pauvres. Ce n’est pas vrai ». « Ce qu’ils apprennent à leurs enfants c’est de voir le monde tel qu’il est vraiment ».

Si les enfants comprennent la notion de richesse dès le plus jeune âge, ils seront plus enclins à s’enrichir plus tard dans la vie.

14. Les personnes de la classe moyenne laissent l’argent les stresser. Les riches sont rassurés par l’argent.

La raison pourquoi les gens riches accumulent de plus en plus de richesses et qu’ils n’ont pas peur d’admettre que l’argent peut résoudre la plupart des problèmes, nous dit Siebold.

« La classe moyenne voit l’argent comme un mal nécessaire que l’on doit subir toute sa vie. Les riches voient l’argent comme un libérateur, et avec suffisamment d’argent, ils ont la possibilité d’acheter leur tranquillité ».

15. La classe moyenne préfère se divertir plutôt que s’éduquer. Les riches préfèrent s’éduquer que se divertir.

Bien que les riches n’accordent pas trop d’importance à l’éducation formelle dans la poursuite de la richesse, ils n’hésitent pas à s’éduquer bien après la période des études passée, nous dit Siebold.

« Rentrez chez une personne riche et une des premières choses que vous allez remarquer, c’est une bibliothèque bien fournie en ouvrages qu’ils ont utilisé pour s’éduquer et comment devenir encore plus « successful ».

« La classe moyenne lit des romans, des tabloïds et des magazines de divertissement ».

16. Les personnes lambda pensent que les riches sont des snobs. Les gens riches souhaitent juste s’entourer de personnes qui pensent comme eux.

La mentalité négative en ce qui concerne l’argent qui empoisonne la classe moyenne est ce qui maintient les riches se côtoyer entre eux.

« Les gens riches évitent les messages négatifs  » dit-il. « C’est souvent mal interprété par les masses comme du snobisme ».

« Etiqueter les riches comme des snobs est une autre manière que la classe moyenne trouve pour se sentir mieux et renforcer leur choix du chemin vers la médiocrité ». (je précise que je traduis littéralement le texte de Siebold)

17. La classe moyenne se focus sur l’épargne. Les riches se concentrent sur gagner de l’argent.

Siebold théorise sur le fait que les riches se concentrent sur comment gagner de l’argent en prenant des risques, plutôt que comment conserver ce qu’ils ont déjà.

« Les masses sont tellement focalisées sur comment utiliser des coupons et vivre frugalement qu’ils ratent des opportunités ».

« Même au milieu d’une crise financière, les riches rejettent la pensée des « économies de bouts de chandelle » des masses. Ils sont les spécialistes à concentrer leur énergie où cela importe vraiment: « on the big money ».

18. La classe moyenne la joue sécurité avec l’argent. Les riches savent quand prendre des risques.

« L’effet de levier est l’outil préféré des riches ».

« N’importe quel investisseur perd de l’argent à l’occasion, mais les riches savent que quoi qu’il arrive, ils pourront toujours faire plus d’argent ».

19. Les gens de la classe moyenne aime être dans leur zone de confort. Les riches trouvent du confort dans l’incertitude.

La plupart du temps, il faut du courage pour prendre les risques nécessaires pour devenir millionnaire–un challenge que la majorité des personnes de la classe moyenne est incapable de relever.

« Les conforts physique, psychologique et émotionnel sont les principaux objectifs de la classe moyenne ».

Les riches apprennent très tôt que devenir millionnaire n’est pas facile et que le besoin de confort peut être dévastateur. Ils apprennent à être à l’aise tout en fonctionnant dans un état d’incertitude permanente.

20. Les gens de la classe moyenne pensent qu’ils doivent choisir entre avoir une famille heureuse et être riche. Les riches savent que l’on peut avoir les deux.

L’idée que la richesse doit se faire au détriment du temps en famille n’est rien d’autre qu’une «dérobade», dit Siebold.

« Les masses ont subi un lavage de cerveaux et croient que c’est une question de choix » écrit-il. « Les riches savent que vous pouvez avoir tout ce que vous voulez si vous approchez le défi avec une mentalité enracinée dans l’amour et l’abondance. »

Source

 

Commenter cet article

Loli 28/08/2014 22:12

Rencontre plan cul sexy sur Bordeaux http://sexyplan.fr/?cat=16

Archives