Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


15 façons de se débarrasser d’un dragueur indésirable

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Avril 2014, 11:54am

Catégories : #HOMME-FEMME

dragueur-indesirable.jpg

Plus la soirée avance, plus il vous colle. Plus il vous parle, plus il s’approche. Il devient insistant et franchement exaspérant. Il n’a pas compris vos subtils messages, il n’a pas tourné les talons malgré votre langage non verbal pourtant éloquent et il ne semble pas prêt à lâcher prise sur votre cas. C’est le moment de lui servir une de ces répliques qui devraient le faire rougir (de honte) et – espérons-le! – le faire fuir.

 

Répliques tranchantes

 

Eh oui, certains essaient encore de séduire avec des formules toutes faites comme « Qu’est-ce que tu manges pour avoir de beaux yeux de même?». Le mieux? Lui préparer une réponse tranchante du genre «Visiblement pas la même chose que toi! » ou encore «De la soupe aux yeux… car je vais t’arracher les tiens si tu ne t’en vas pas! »

 

Soyez farouche!

 

Si on essaie de se débarrasser d’un casse-pied «cruiseur», on peut toujours lui dire qu’on préfère filles… malheureusement, cela risque de l’exciter davantage! Certains poussent même l’audace (confiance en soi inébranlable) jusqu’à dire quelque chose qui ressemble à «C’est parce que tu me m’as pas essayé…». On peut planter le dernier clou dans son cercueil en assénant une réplique franche et directe comme «C’est justement à cause des gars comme toi que j’ai décidé de virer de bord».

 

Certains ne comprennent rien alors il faut être claire, précise et factuelle et lui servir une explication noir sur blanc avec exemple à l’appui. Une suggestion? «Écoute-moi bien! Admettons qu’il reste juste toi et moi sur la terre et que l’avenir de l’humanité en dépend. Ben je veux pas être plate, mais ça serait la fin de l’Humanité.» Un gars sensé devrait comprendre le message.

 

Revirez-le sans ménagement

 

Il faut savoir où viser pour que notre réplique les atteigne. Le meilleur endroit pour « blesser » un gars? Et vlan dans son orgueil! «Avant que tu m’approches, je ne t’avais pas remarqué, alors tu peux retourner d’où tu viens! » Le retourner de bord devant ses chums (à qui il s’était sûrement vanté!), c’est tellement parfait. On peut aussi fredonner la chanson «Return to sender» ou lui demander si cette chanson lui fait penser à son cas personnel…

 

Pour le voir changer de couleur rapidement et s’enfuir, on lui dit «Ohhh merci! T’es fin! Ça veut dire que mon changement de sexe ne se remarque plus! J’avais assez hâte de me faire cruiser pour la première fois quand je suis une fille! » C’est habituellement suffisant pour qu’il débarrasse le plancher!

 

Ex et ITS!

 

Parfois, nos ex (ou, du moins, leurs fantômes) peuvent être utiles. Subtilement, on s’approche du gars et on lui dit à l’oreille : «Désolée, tu portes le même parfum que mon ex, ça me repousse complètement! »

 

«J’ai l’herpès!» est probablement la réplique la plus courte et la plus efficace pour éloigner les indésirables trop collants.

 

Visez là où ça fait mal!

 

‎S’il y a une chose qui fait trembler les gars, c’est bien la crainte de ne pas impressionner les femmes au lit… Alors en lui servant cette réplique sur le ton du secret-qu’on-nous-a-répété: «Désolée je ne peux pas coucher avec toi, j’ai bien peur d’avoir oublié mon microscope pour trouver ton engin», on devrait être quitte et ne plus le voir du reste de la soirée!

 

Pour rester dans l’ordre de son orgueil bafoué, on lui dit « Ohhh mon Dieu!! C’est toi qui a passé à Opération Séduction? Ou ton sosie? Avoue! Bon, c’est vrai que si j’avais eu l’air aussi cave que toi à la télé, je ne voudrais pas que ça se sache! Hey! Quand je vais dire cela au bureau, ils ne me croiront pas! J’y crois pas! Pauvre toi!»

 

Mystifiez-le!

 

Devant un dragueur indésirable et au cerveau un peu ramolli par l’alcool, on sert une réplique longue, avec des doubles sens et des jeux de mots qu’il risque de prendre quelques minutes à comprendre… ce qui nous donne le temps de se sauver! Un exemple : « Il va en couler de l’eau sous les ponts avant que son billot trouve le chemin de ma berge…» En le mystifiant, il nous trouvera trop compliquée et ira se trouver une proie plus facile ailleurs. Bingo!

 

Soyez fofolle!

 

Si on ne risque pas de le rencontrer à nouveau et qu’il ne connaît ni votre nom ni vos amis, on joue le grand jeu! On lâche un cri de mort quand il essaie de s’asseoir sur le banc libre à côté de nous. On s’excuse, avec une mine faussement confuse, et on lui dit qu’il a bien failli écraser notre ami imaginaire (on lui donne un nom pour faire plus crédible!).

 

Si le ridicule ne nous effraie pas, on l’écoute pendant quelques minutes (ou quelques secondes si c’est trop souffrant!) et on en profite pour faire un énorme rot pendant son laïus.

 

Déstabilisez-le!

 

On peut aussi s’amuser un peu et le déstabiliser en lui posant une question «existentielle» déconcertante tel que «Crois-tu à la remontée du mazdakisme?», ou en lui posant une question de fille-qui-n’en-a-pas-fini-avec-son-ex: «Mon ex s’est excusé et il veut que je le rappelle. J’ai vraiment envie de le faire, mais est-ce que je vais avoir l’air de courir après lui? J’aimerais un avis de gars! ».

 

Apprenez par cœur le numéro de téléphone d’une ligne de rencontre ou d’une agence d’escorte… vous imaginez la suite? Eh oui! Vous partez en lui laissant ce numéro de téléphone gribouillé sur une serviette de table… faites-lui promettre de vous appeler en rentrant chez lui ce soir!

 

Jouez la comédie!

 

Pour les comédiennes capables de jouer dans les excès, reproduisez une des scènes suivantes:

 

a) une crise de convulsions

b) une veuve éplorée qui essaie de se remettre sur le marché

c) une fille qui sort parce qu’elle veut tromper son chum jaloux et possessif (mesurant 2,13 m) qui ne tardera pas à arriver sur place. 

Source

Commenter cet article

Archives