Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


14 choses qui ne peuvent exister qu'en Argentine

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Mai 2014, 17:42pm

Catégories : #INSOLITE

tango_dancers_in_the_street.jpg

1. Cinq présidents en douze jours. Le 20 décembre 2001, le président Fernando de la Rua a donné sa démission après l'effondrement de l'économie du pays suite à une crise de la dette. Après trois brèves présidences et des tensions sociales graves, Eduardo Duhalde a prêté serment comme nouveau président au Nouvel An 2002. 


2. Saisie d'un bâtiment de marine. Les dirigeants du Hedge Fund ont fait saisir l'an passé « La Fragada Libertad » au Ghana parce que l'Argentine leur devait des millions de dollars depuis des années. Ces dirigeants - appelés « les vautours du Hedge Fund » par la presse argentine - ont laissé partir le navire§ après que la Cour Internationale de Justice ait déclaré la saisie illégale sur base de l'immunité des bâtiments militaires. 


3. Des vols présidentiels de 880.000 dollars.  Pour éviter que l'avion présidentiel ne soit saisi comme la « Fragada Libertad » au Ghana, la présidente Cristina Fernandez de Kirschner s'est envolée l'an passé en Indonésie pour 880.000 dollars avec un vol charter.

 

4. Payer un péage pour se promener dans une rue. Le soir du réveillon de Nouvel An, il est de coutume en Argentine de construire de grandes marionnettes et ensuite de les faire exploser. Pour financer la construction de leurs marionnettes, certains habitants ferment des rues et exigent un péage. 


5. La présidente accro au shopping. La Présidente Cristina Fernandez de Kirschner est une accro du shopping. Ainsi, il y a deux ans, après une rencontre avec l'ancien président français Nicolas Sarkozy et la femme de celui-ci, Carla Bruni, elle a acheté 20 paires de chaussures Louboutin à environ 5.500 dollars la paire. 


6. Une bouteille de plastique à vendre. Mettez une bouteille vide sur votre voiture (les canettes ont beaucoup de succès) et écrivez votre numéro de téléphone dessus. Des acheteurs potentiels vont vous appeler et vous demander le prix. 


7. Un impôt sur la beauté.  L'Argentine a une vraie culture de la beauté et les personnes moins gâtées par la nature se sentent donc lésées. En 2007, un groupe d'Argentins peu séduisants ont essayé (sans succès) de faire pression sur le gouvernement pour appliquer un impôt sur la beauté.

 

8. Personne ne croit les chiffres officiels de l'inflation. Selon le gouvernement argentin, le pays a un taux d'inflation relativement normal, mais les statisticiens indépendants estiment la véritable inflation à 25 à 30% par an. 


9. Des bières politiques. Le parti péroniste, actuellement au pouvoir, a une bière blonde appelée « Evita », une brune « Montonero » (en honneur a un groupe de guérilleros des années 70) et une « Double K » (en honneur au président Kirschner décédé et sa femme, l'actuelle présidente). L'opposition aussi, a sa propre brasserie et donne à des bières les noms d'anciens présidents. 


10. Les gadgets d'Apple coûtent 3 fois plus qu'aux Etats-Unis.  L'an passé, à Buenos Aires, il fallait débourser l'équivalent de 2.600 euros pour un iPhone. Les autorités ont même essayé d'interdire les gadgets en 2011 dans une étrange tentative de relancer l'économie. 


11. Les « Rolingas ». Des  milliers d'adolescents argentins se donnent le nom de « Rolingas », s'habillent comme Mick Jagger et idolâtrent les Rolling Stones. 


12. Une peur paralysante de la fuite de capitaux. Le gouvernement oblige les citoyens qui veulent acheter des dollars à répondre à des questionnaires, de faire des longues files et de remplir des tas de formulaires.

 

13. Des marchés bleus. Les Argentins qui ne peuvent pas acheter des dollars ou qui veulent mettre leur argent à l'abri de l'inflation, échangent leurs valeurs sur des « marchés bleus » clandestins. 


14. Le Viagra gratis. Depuis 2013, une version gratuite de la plus connue et plus populaire pilule favorisant l'érection, le Viagra, est produite par l'Etat et distribuée dans le pays. Le pays veut ainsi prévenir l'abus de ce médicament. Sildénafil - le nom pharmaceutique de cette pilule - aide tout comme le Viagra à dilater les voies circulatoires dans le corps et à faciliter la circulation du sang dans le pénis lors de la simulation sexuelle. 

Source

Commenter cet article

Archives