Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


100.000 barils de pétrole sont volés au Nigeria... chaque jour

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Octobre 2013, 07:09am

Catégories : #NEWS

Un rapport, publié la semaine dernière, affirme que plus de 100.000 barils de pétrole brut sont volés quotidiennement au Nigeria.  Le pays est le 13ème producteur de pétrole au monde et il exporte plus de deux millions de barils de pétrole brut par jour.

Mais depuis des années, des bandes organisées de voleurs pompent directement le pétrole des pipelines et interceptent les livraisons de pétrole qui sont organisées dans le delta du Niger, transférant le pétrole sur des barges et des bateaux. Une partie de ce pétrole est ensuite raffiné et revendu localement, tandis que le reste, soit près de 90%, est exporté sur des navires plus grands.

Le commerce illicite d'hydrocarbures coûterait annuellement 8 milliards de dollars au Nigeria (environ 6 milliards d'euros), mais le pays n'a pas les moyens de lutter contre, en raison de la corruption, de la mauvaise gestion du pays et du manque de transparence de l’industrie du pétrole.

On ne sait pas réellement quels sont les groupes à l’origine de ces vols, et la communauté internationale n’a pas vraiment offert son aide au Nigeria. Le site Quartz rapporte que le rapport indique que les voleurs pourraient appartenir aux 3 catégories suivantes :

✔ Des gangs locaux de voleurs qui bricolent des équipements (siphons, vannes) sur les pipelines pour prélever le pétrole sur une petite échelle. Ils ne représenteraient qu’une faible fraction des vols et le pétrole qu’ils dérobent est destiné au marché intérieur.

✔ De grand réseaux criminels qui opèrent dans les marais et les eaux peu profondes du delta du Niger, sur terre, en souterrain, et même dans les eaux profondes. Ils volent le pétrole en installant des vannes sur les pipelines et des tuyaux permettant de remplir des barges capables de transporter 18.500 barils de pétrole. Après avoir atteint la côte, ces barges transfèrent leur cargaison dans des pétroliers capables de transporter de 31.000 à 62.000 barils de pétrole. Les plus petits desservent le marché local, tandis que les plus gros sont réservés aux livraisons internationales.

✔ Enfin, certains vols ont lieu directement à partir des terminaux d'exportation. Ces vols seraient les plus compliqués à organiser, compte tenu de la garde qui est assurée sur ces terminaux. Pour être menés à bien, ils impliquent des falsifications des documents de transport et des manipulations des instruments de mesure. Certains experts doutent même de la possibilité d’existence de cette forme de vol, qu’ils jugent trop compliquée à mettre en œuvre, mais selon d'autres, le pétrole ainsi volé pourrait faire doubler le chiffre de 100.000 barils volés quotidiennement indiqué dans le rapport.

Source

Commenter cet article

Archives