Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 tendances économiques peu connues qui gouvernent le monde

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Octobre 2013, 22:56pm

Catégories : #IMPORTANT

1. L'énergie solaire est concurrentielle

On croit souvent le cliché selon lequel l'énergie solaire est un caprice coûteux de gouvernements qui ne peut survivre qu’à coups de subventions. Mais ce n’est plus vrai, et depuis les années 1970, le prix des cellules photovoltaïques a diminué de plus de 99%. Les coûts d'installation et de maintenance ont aussi chuté de façon spectaculaire. Dans les régions bien ensoleillées, le solaire peut maintenant concurrencer les combustibles fossiles, sans besoin de subvention. Dans certains pays, on taxe même les panneaux solaires pour les faire contribuer à la maintenance du réseau électrique.

2. L’ « asiatification » de l’Amérique

L'immigration mexicaine s'est complètement effondrée depuis 2008 aux États-Unis, sous l'influence de l'évolution démographique et de la crise. Désormais, ce sont des Asiatiques qui émigrent vers les Etats-Unis. Chaque année, ils sont environ un demi-million à s’y installer. Le pourcentage d'Américains d'origine asiatique a récemment atteint 6%.

3. L’implosion de la population chinoise

En 2012, la population active chinoise a chuté de 3,45 millions par rapport à 2011, et cette année, la chute devrait être encore plus forte. Cette tendance devrait se poursuivre jusqu'au cours de la décennie 2030. Cela signifie que la réserve inépuisable de main d’œuvre chinoise bon marché va s’épuiser rapidement, ce qui va forcer la Chine à développer des industries à plus forte valeur ajoutée, ou elle se condamnera à tomber dans la trappe des revenus intermédiaires.

4. La baisse des émissions de CO2 aux États-Unis

La révolution du gaz de schiste aux Etats-Unis, et le boom du gaz naturel qui en résulte, font que les émissions de CO2 y sont retombées aux niveaux qu’elles avaient au début des années 1990, et l’on s’attend à la poursuite de la baisse. Le titre de plus gros émetteur de CO2 est désormais attribué à la Chine.

5. Les diplômes universitaires sont moins importants

Le revenu supplémentaire tiré d'un diplôme universitaire a augmenté chaque année pendant des décennies, mais désormais, il stagne. Cela signifie que les diplômes ne gagnent plus de valeur.

6. Nous nous déplaçons de moins en moins en voiture

Confrontés à l’augmentation du prix des carburants et à la crise, les Américains et les Européens ont adapté leur style de vie, et ils ont de plus en plus recours aux transports en commun et à la bicyclette.

7. Les déficits budgétaires se réduisent aux Etats-Unis

Les coûts des soins de santé augmentent plus rapidement que la croissance, mais ils augmentent plus lentement qu’avant. Quant au déficit budgétaire, il s’est réduit de plus de la moitié par rapport à 2009 et ce trimestre, le gouvernement fédéral américain a même l’intention de rembourser une petite partie de la dette du pays.

8. La Chine est le seul BRIC qui poursuit un développement rapide

Il ya quelques années, tout le monde pensait que les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) allaient rapidement éclipser l’Amérique, l'Europe et le Japon. Cependant, la Chine est le seul pays BRIC qui continue de se développer relativement rapidement (7,5%). Les autres tigres des années 2000, la Russie, le Brésil et l’Inde, ne croissent plus qu’au rythme de 2% ou 3% par an, un rythme comparable à celui des pays riches.

9. Les investissements passifs dominent l’univers de la finance

Jusqu'à récemment la plupart des investisseurs faisaient appel à des gérants de fonds pour essayer de battre le marché. Mais désormais, de plus en plus d’investisseurs se sont tournés vers une gestion passive de leurs actifs et se passent de ces intermédiaires. Cela pourrait marquer le début d'une nouvelle ère financière, plus détendue.

10. La Chine revend de la dette américaine

La Chine, le premier créancier des Etats-Unis, vend maintenant des obligations américaines au lieu d’en acquérir. Le Japon, le second créancier des Etats-Unis, fait de même. La majorité de la dette américaine est maintenant rachetée par les Américains eux-mêmes.

(Source: The Atlantic

Source2

Commenter cet article

Archives