Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


8 habitudes des personnes qui ont conservé leur sens de la curiosité

Publié par MaRichesse.Com

8 habitudes des personnes qui ont conservé leur sens de la curiosité

Nous sommes tous nés curieux. Cependant, les réponses aux questions sont généralement mieux évaluées que les interrogations en elles-mêmes. Par conséquent, nous avons oublié la manière adéquate de questionner les choses. Voici comment réapprendre cette ancienne habitude de poser les bonnes questions, écrit Stephanie Vozza sur FastCompany.

Retrouver notre sens de la curiosité est quelque chose d’important pour notre évolution et pour le succès en général. « Nous sommes passés de l’ère industrielle à l’ère de l’information et la curiosité est un élément fondamental de ce passage ainsi qu’un outil puissant ».

Voici donc 8 habitudes de personnes qui conservé leur sens de la curiosité :

1. Elles écoutent sans porter de jugement

La plupart d’entre nous font des hypothèses lorsqu’ils écoutent les autres. Les curieux, par contre, n’ont pas d’agenda caché. Les personnes curieuses cherchent à comprendre le point de vue des autres. Elles sont en outre prêtes à se contenter d’une certaine ambiguïté. Les personnes curieuses ne blâment pas les autres et ne les humilient pas. Au contraire, elles les soutiennent et explorent plusieurs alternatives pour trouver une meilleure solution.

2. Elles posent beaucoup de questions

Les personnes curieuses posent de nombreuses questions commençant par « comment », « quoi », « où » et « pourquoi ». Elles restent à l’écart des questions auxquelles on ne peut répondre que par oui ou par non. Cette façon de faire a l’avantage de favoriser une ouverture pour la personne qui questionne mais aussi pour celle qui répond.

3. Elles cherchent la surprise

Nombreux sont ceux d’entre nous qui entretiennent une relation amour/haine avec la surprise et l’imprévu. « Lorsque la surprise est trop présente, nous ressentons de l’anxiété mais lorsqu’elle est trop absente, nous ressentons de l’ennui et nous nous sentons désengagés », explique Tania Luna, co-auteur de l’ouvrage « Surprise ». « Nous nous sentons plus confiants et commodes lorsque les choses sont certaines mais nous nous sentons plus en vie lorsqu’elles ne le sont pas ».

Les personnes curieuses accueillent toujours la surprise à bras ouverts dans leur vie. Elles goûtent de nouveaux aliments, partent en voyage à l’étranger ou se posent des questions qu’elles ne se sont jamais demandées auparavant. Etre disponible pour les surprises revient à vous demander de quelle manière vous voulez vous sentir en vie.

4. Elles sont pleinement présentes

Les personnes curieuses éteignent leur smartphone et se centrent sur les conversations. Lorsque vous vous adonnez à des tâches multiples, vous ne créez pas d’espaces pour la curiosité.

5. Elles n’éprouvent pas de problèmes à être dans l’erreur

La capacité de laisser de côté l’envie d’avoir raison pour laisser place à l’ouverture aux idées et opinions des autres est un trait caractéristique des personnes curieuses. La culture de la curiosité a en outre énormément d’avantages dans le monde de l’entreprise, principalement parmi les dirigeants. Les équipes curieuses sont toujours attentives à une gamme plus large d’opinions en ce qui concerne l’innovation des produits, les angles de marketing et la recherche de solutions aux problèmes.

6. Elles disposent de temps pour la curiosité

Les dirigeants peuvent consacrer une journée par mois afin de penser à des scénarios futurs trois ans à l’avance, pour questionner la totalité de leurs hypothèses et se demander s’ils font ce qu’ils ne devraient pas faire. La curiosité doit être inculquée intentionnellement et venir de pauses intentionnelles.

7. Elles n’ont pas peur de dire « Je ne sais pas »

Les personnes curieuses sont constamment à la recherche de nouvelles connaissances en participant à diverses conversations. Lorsqu’on leur pose une question, elles n’ont pas peur d’admettre qu’elles n’ont pas de réponse à celle-ci. Pour elles, il est plus important d’apprendre que d’avoir l’air intelligent.

8. Elles ne laissent pas les blessures du passé influencer l’avenir

Notre esprit a deux parties : la première se centre sur les nouvelles expériences et la seconde comprend ces expériences. Le problème de beaucoup d’adultes est qu’ils cessent d’éprouver de la curiosité au sujet de ces nouvelles expériences et qu’ils cherchent à comprendre le passé.  

Epress.be

Archives