Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Il survit plus d’un an sans cœur

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Décembre 2016, 08:00am

Catégories : #FAITSDIVERS, #INSOLITE, #SANTE-BIEN-ETRE, #ETATS-UNIS

Il survit plus d’un an sans cœur

Stan Larkin, un jeune Américain de 25 ans, a vécu pendant 17 mois avec un cœur artificiel situé hors de son propre corps.

Stan Larkin faisait partie des très nombreux patients en attente d’une greffe d’organe. Il est enfin passé sur la table d’opération pour recevoir l’organe attendu. En 2014, Stan Larkin se voit diagnostiquer une cardiomyopathie, et son cœur doit lui être retiré en décembre de cette même année. Il devient alors le premier patient du Michigan à être équipé de la technologie «SynCardia Freedom Portable Driver» à l’extérieur du milieu hospitalier.

Ce dispositif portable se présente sous la forme d’un sac à dos de 6 kilos, connecté au système vasculaire du patient et qui utilise de l’air comprimé pour pomper le sang et ainsi l’oxygéner. À l’époque, les médecins ne savaient pas combien de temps le système pourrait tenir. Finalement il a tenu 17 mois, permettant même au jeune homme de continuer à jouer au basket.  

«J'ai l’impression que je pourrais aller courir immédiatement»

Stan a depuis reçu un cœur grâce au don d’organe. Il a totalement récupéré de l’opération et a même pu se prêter au jeu d’une conférence de presse dans laquelle il a confié son émotion. «C’était un vrai ascenseur émotionnel. J’ai reçu la transplantation il y a deux semaines, et j’ai l’impression que je pourrais aller courir immédiatement. Je voudrais remercier mon donneur. J’aimerais rencontrer sa famille un jour. J’espère qu’ils voudront bien me rencontrer» a-t-il notamment déclaré. 

«Vous êtes un héros pour nous tous»

Les médecins qui l’ont opéré ont pour leur part souhaité rendre hommage au jeune homme et à son courage : «Vous êtes un héros pour nous tous», a ainsi déclaré David J. Pinsky, le directeur du centre cardiovasculaire Frankel, qui a ajouté «le fait que vous rendiez votre histoire publique fait une différence. Vous allez faire une différence pour beaucoup de patients. Vous allez fait une différence pour les médecins, à l’avenir. Nous vous remercions de nous avoir permis de partager votre histoire et votre bravoure». 

Le grand frère de Stan Larkin, Dominique, souffrait de la même pathologie que son frère, et avait bénéficié de la même technologie, avant de recevoir un cœur en 2015.  

 Directmatin

Commenter cet article

Archives