Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Votes manipulés aux USA ? Un recomptage pourrait renverser la situation

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Novembre 2016, 08:53am

Catégories : #POLITIQUE, #ETATS-UNIS

Votes manipulés aux USA ? Un recomptage pourrait renverser la situation

Tout découle de la découverte de plusieurs informaticiens reconnus. Ces derniers incitent l'équipe de campagne de Hillary Clinton à demander un recompte des voix du scrutin présidentiel dans les Etats-clés du Wisconscin, du Michigan et de la Pennsylvanie, rapporte CNN. La raison : ils disent avoir trouvé des preuves que le décompte des voix dans ces trois Etats a été manipulé ou piraté.

Les chercheurs, parmi lesquels figurent le directeur de la University of Michigan Center for Computer Security and Society, ont constaté que les résultats de la candidate démocrate étaient anormalement bas dans les circonscriptions ayant utilisé le vote informatique par rapport à ceux ayant utilisé le vote papier ou par scanner optique.

La différence s'élève en moyenne à 7% au détriment de Mme Clinton et pourrait indiquer un piratage du système selon eux. C'est pourquoi ils demandent qu'une enquête indépendante soit menée à ce sujet. Personne n'a souhaité réagir à cette information, tant au sein de l'équipe de campagne de Mme Clinton que dans l'entourage du président élu Donald Trump, indique CNN.

Urgence

Mais le temps presse car cette vérification du scrutin dans ces états où les résultats de vote étaient serrés doit être demandée d'ici au vendredi 25 novembre dans le Wisconsin, au lundi 28 en Pennsylvanie et au mercredi 30 dans le Michigan (dont les résultats n'ont d'ailleurs toujours pas fini d'être comptabilisés). Donald Trump a remporté ces états avec une faible avance sur sa concurrente démocrate. Dans le Wisconsin il n'a enregistré qu'un point de différence avec Hillary Clinton, en Pennsylvanie 1,2 point, et 0,3 point dans le Michigan (selon le décompte provisoire mais quasi définitif).

L'information a été contestée et la principale intéressée, Hillary Clinton, est restée jusqu'à présent muette sur le sujet. Le site Fivethirtyeight, spécialisé dans l'analyse statistique, explique qu'en s'attardant sur les différents Etats où le vote électronique est présent, il n'a rien trouvé de très significatif après correction de la répartition de la population, relaie le Huffington Post.Le média français cite aussi Nate Cohn, spécialiste des données au New York Times, qui explique, de son côté, sur Twitter que l'écart s'évapore quand on prend en compte différentes informations, comme la race, l'éducation des votants et la densité de la population. Le quotidien américain précise d'ailleurs que l'équipe de campagne de Clinton, aidée d'experts, a jugé que le résultat ne changerait pas, même après un recomptage long et coûteux.

Le recomptage nécessite aussi un certain budget. C'est dans cette optique que la candidate du parti des Verts, Jill Stein, a lancé une cagnotte en ligne. "Avec votre aide, nous allons récolter de l'argent pour exiger un recomptage dans le Wisconsin, le Michigan et en Pennsylvanie, trois États dans lesquels il y a un réel besoin -selon des données- de vérifier les votes qui ont été comptabilisés par des machines", écrit la candidate. Sa proposition a immédiatement reçu de très nombreux soutiens. Lancée en début d'après-midi mercredi, sa cagnotte en ligne a récolté en à peine 6 heures la moitié des 2,5 millions de dollars nécessaires "pour s'assurer de l'intégrité de nos élections". Et ce jeudi, elle annonce avoir atteint son but. Il faut, en tout, plus de 7 millions pour financer le recomptage des voix. Jill Stein a toutefois proposé de demander un nouveau décompte dans seulement un ou deux État(s) si cette somme n'était pas atteinte.

Dans le cas où les résultats des urnes étaient contestés et qu'un nouveau décompte donnait l'avantage Hillary Clinton dans ces trois Etats clés, le résultat de l'élection présidentielle en serait complètement bouleversé. Car si même si Hillary Clinton a récolté à ce jour plus de 2 millions de voix supplémentaires par rapport à Donald Trump, ce qui importe vraiment dans le système électoral américain est le nombre de grands électeurs récoltés par chacun. Ces grands électeurs iront ensuite voter le 19 décembre pour officiellement choisir le vainqueur de l'élection.

Pour le moment, Donald Trump a remporté 290 grands électeurs contre 232 pour la démocrate. Il en faut 270, soit la majorité des 538 grands électeurs en jeu, pour accéder à la Maison Blanche. Le Wisconsin en offre 10 à celui ou celle qui remporte la majorité de ses suffrages, la Pennsylvanie 20 et le Michigan 16 (mais ne les a pas encore attribués, les résultats dans la région n'étant pas définitifs). Si elle remportait les trois États après un nouveau décompte qui mettrait en évidence une fraude électorale, Hillary Clinton aurait alors 278 grands électeurs. Le milliardaire new-yorkais n'en aurait plus que 260.

Un autre minime espoir - la possibilité que de nombreux grands électeurs attribués à Donald Trump se rebiffent et ne votent pas en sa faveur lors du scrutin du 19 décembre - est régulièrement évoqué dans la presse, mais reste peu vraisemblable. 

 Levif

Commenter cet article

Archives