Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Trump vs Obama: petit historique des piques

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Novembre 2016, 18:00pm

Catégories : #TRUMP, #OBAMA, #FAITSDIVERS, #INSOLITE

Trump vs Obama: petit historique des piques

Barack Obama reçoit Donald Trump à la Maison Blanche, ce jeudi. Retour sur quelques déclarations qui ont émaillé la campagne présidentielle.

Si on avait dit à Barack Obama qu'il serait appelé à accueillir Donald Trump à la Maison Blanche, auréolé du statut de nouveau président des Etats-Unis, il ne l'aurait sans doute pas cru. Et pourtant...

"Je l'ai invité à venir à la Maison Blanche pour discuter de comment assurer une transition réussie", a commenté M. Obama. Même si le futur ex-président reconnait "de grandes divergences de vue". 

Durant la campagne, il avait notamment demandé à Trump "d'arrêter de pleurnicher". "Je n'ai jamais vu de ma vie, ou dans l'histoire politique moderne, un candidat à la présidentielle chercher à discréditer les élections et le processus électoral avant que le vote n'ait lieu. C'est sans précédent et ce n'est basé sur aucun fait", rappelle BFM TV.

Barack Obama a aussi répété à maintes reprises que Donald Trump n'avait pas, selon lui, les compétences requises pour occuper la fonction présidentielle. "Si quand les choses tournent mal pour vous et que vous commencez à perdre, vous en rejetez le blâme sur autrui, alors vous n'avez pas ce qu'il faut pour faire ce boulot". 

Il a également critiqué la participation de Trump à l'émission The Apprentice: "Etre président des Etats-Unis, ce n'est pas la télé-réalité, c'est la réalité".

"Le monde déteste notre président"
Dans le sens inverse, le milliardaire ne s'est pas privé pour attaquer le président en fonction. Au lendemain de la tuerie d'Orlando, il déclarait notamment: "Nous sommes dirigés par un homme qui, au choix, n'est pas fort, pas malin, ou qui a quelque chose d'autre en tête. Les gens ne peuvent croire au comportement de Barack Obama qui ne peut même pas prononcer les mots de 'terrorisme islamique radical'".

Sans oublier de rapporter une image négative d'Obama sur sur la scène internationale. "Le monde déteste notre président, le monde nous déteste". 

 7/7

Commenter cet article

Archives