Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Quand la Chine fait la leçon à Donald Trump

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Novembre 2016, 20:10pm

Catégories : #TRUMP, #ETATS-UNIS, #CHINE, #CLIMAT

Quand la Chine fait la leçon à Donald Trump

Climatosceptique assumé, Donald Trump a maintes fois accusé la Chine d'avoir inventé le concept de réchauffement climatique afin de nuire à l'économie américaine. La Chine a profité de la COP22 pour répondre au président élu, lui faisant une petite leçon d'histoire au passage.

La Chine, au même titre que les immigrés mexicains et l'organisation terroriste Etat islamique, fut l'une des cibles favorites de Donald Trump durant sa campagne.

Une taxe de 45% sur les produits chinois?
Le milliardaire accuse notamment l'Empire du Milieu d'avoir "volé" des milliers d'emplois après la délocalisation de nombreuses entreprises US en Chine. S'il tient sa promesse de campagne, le président Trump instaurera une taxe de 45% sur les produits "made in China", histoire de rapatrier les usines américaines.

Le réchauffement, un concept "inventé par les Chinois"
En plus de voler les jobs des Américains, le New-Yorkais accuse également la deuxième puissance mondiale d'avoir créé le concept de réchauffement climatique afin de rendre l'industrie américaine moins compétitive. Une aberration selon la Chine, laquelle a tenu à mettre les choses au clair.

Leçon d'histoire
Présent à Marrakech pour la COP22, le vice-ministre des affaires étrangères chinois Liu Zhenmin a rappelé que le pays à l'origine du combat contre le réchauffement climatique sont... les États-Unis. les négociations sur le sujet ont débuté sous Reagan dans les années 1980 et puis sous Bush père, précise le vice-ministre chinois. La Chine en était quant à elle exclue.

Alors que les 200 chefs d'État et de gouvernement réunis cette semaine au Maroc attendent que Donald Trump prenne une décision au sujet de l'accord de Paris, Liu Zhenmin rappelle que le réchauffement n'est pas un canular mais bien une réalité.

Pas un canular, une réalité
"Personne n'a le droit de prendre une décision pour des milliards de personnes. Le changement climatique ne doit pas être un enjeu partisan. Ce n'est pas un enjeu partisan pour notre armée. Ce n'est pas un enjeu partisan pour notre service des renseignements", dit-il, cité en anglais par Bloomberg et traduit par Konbini.

Une opportunité pour l'économie
Enfin, le vice-ministre chinois de rappeler que les efforts entrepris pour  passer au renouvelable ne sont pas une contrainte mais bien une opportunité pour l'Amérique de créer de nombreux emplois et d'accroître sa compétitivité. 

 7/7

Commenter cet article

Archives