Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Politique 10 choses à savoir sur Emmanuel Macron

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Novembre 2016, 19:10pm

Catégories : #PEOPLE, #POLITIQUE, #FRANCE

Politique 10 choses à savoir sur Emmanuel Macron

L'ex-ministre de l'Econo­mie vient de se lancer dans la course à la prési­den­tielle. Au grand dam des ténors de la droite et de la gauche, qui ont décrété qu'il était l'homme à abattre (voir VSD n° 2047, dispo­nible en kiosques).

Avant d'être nommé ministre, il proje­tait de deve­nir prof à Londres… ou de fonder une start-up

Au début de l’été 2014, Emma­nuel Macron avait de nombreux projets en tête : il devait notam­ment donner des cours à la pres­ti­gieuse London School of Econo­mics en « écono­mie poli­tique ». Il aurait alors dû passer une nuit par semaine à Londres. Mais il pensait aussi à monter une start‐up d’en­sei­gne­ment sur Inter­net. Le nom de la boîte et son logo étaient même déjà choi­sis.

Sa femme est fan des robes Vuit­ton

Brigitte Trogneux adore la mode et tout parti­cu­liè­re­ment Vuit­ton dont elle ne rate jamais un défilé. C'est d'ailleurs une robe bleu élec­trique de la marque qu'elle portait lors du défilé du 14 juillet accom­pa­gnée de son mari. Au salon du livre en mars, elle était vêtue d'un panta­lon de cuir moulant et arbo­rait un foulard bleu… Vuit­ton autour du cou. Une aubaine pour la marque de luxe, qui voit dans cette femme de 57 ans « la nouvelle Claire Chazal ».

Il a fréquenté la même école jésuite que Laurent Dela­housse

Voici le point commun entre les deux Français les plus sexy du moment : Emma­nuel Macron et le jour­na­liste Laurent Dela­housse ont fréquenté les bancs de la Provi­dence, un établis­se­ment privé dirigé par des jésuites, bien connu de la bour­geoi­sie amié­noise. Mais si le jeune Emma­nuel y est entré dès la sixième, Laurent Dela­housse y a seule­ment effec­tué ses années lycée. C'est dans cet établis­se­ment qu'à 17 ans Emma­nuel Macron rencontre sa future femme, qui est alors sa prof de Français et de dix-neuf ans son aînée.

Sa femme est issue d'une famille de choco­la­tiers

A Amiens où est née Brigitte, les Trogneux sont une vraie insti­tu­tion. Choco­la­tiers de père en fils depuis cinq géné­ra­tions, ils possèdent des maga­sins un peu partout dans la région. La spécia­lité : le maca­ron d’Amiens, un gâteau aux amandes et au miel. Il s'en vend plus de deux millions par an, se vante le site Inter­net. Aujourd’­hui, c'est Jean-Claude, le frère de Brigitte, qui est aux rênes de l'entre­prise.

Il a été partout premier de la classe

Tout le monde s'accorde à dire qu'Emma­nuel Macron est « brillant » et possède même une intel­li­gence « hors du commun ». Au collège ses petits cama­rades l'imaginent déjà prix Nobel de litté­ra­ture ! Au pres­ti­gieux lycée Henri-IV à Paris, il obtient le Bac S avec une mention très bien. A l’ENA, Emma­nuel Macron obtien­dra la note maxi­male de 10 sur 10 à tous ses stages. Avec une anno­ta­tion stupé­fiante du jury : « Homme charis­ma­tique ».

Il dort de quatre à cinq heures par nuit maxi­mum

Lorsqu'il est nommé secré­taire géné­ral adjoint de l’Ély­sée en 2012, ses collègues se rappellent le voir arri­ver dès 7 heures à l’Ély­sée pour en repar­tir vers 3 heures du matin seule­ment. Du coup, il envoie des textos à ses amis en plein milieu de la nuit. « Je lui envoie parfois un message vers 2 heures du matin en lui deman­dant  »Tu dors ?", a confié Julien Dray à Paris Match. « Et il me répond toujours :  »non".

Emma­nuel Macron était un très bon ami de Jérôme Cahu­zac

Les deux hommes se sont connus en 2008 et entre­te­naient des rela­tions chaleu­reuses. En décembre 2012, quelques jours après les révé­la­tions de Media­part, Macron décla­rait encore : « Je crois ce qu'il dit, c'est mon ami ». Le jeune ministre a d'ailleurs le chic pour flai­rer les futurs perdants, car ses deux autres plus proches alliés à l'Elysée étaient Arnaud Monte­bourg, viré manu mili­tari par Hollande en 2014, et l’an­cien conseiller Aqui­lino Morelle, débarqué dans le « scan­dale » de cireur de chaus­sures.

Il cherche à vendre son appar­te­ment pari­sien

D'après sa décla­ra­tion de patri­moine et d’in­té­rêts rendue publique en 2014, Emma­nuel Macron ne possède comme bien immo­bi­lier qu'un appar­te­ment de 83m² avec terrasse et parking dans le XVe arron­dis­se­ment de Paris acheté 890 000 euros en 2007. Mais selon le maga­zine Chal­lenges, il cher­chait l'an dernier à s'en sépa­rer pour « ache­ter plus petit ».  

Il passe ses vacances à La Mongie et au Touquet

Vous vous souve­nez de la « mémé de Bagnères-de-Bigorre » de François Bayrou dans Les Guignols de l'Info ? Et bien la mamie d'Emma­nuel Macron [décé­dée en 2013] était elle aussi origi­naire du coin ! Du coup, le ministre y passe au moins une semaine tous les hivers, plus parti­cu­liè­re­ment à la station de ski de La Mongie, au coeur des Pyré­nées. Avec sa femme, ils passent aussi de nombreux weekends dans la station balnéaire du Touquet, dans le Pas-de-Calais, où ils adorent se prome­ner sur la plage.

Son sport favori : la boxe française

A l’ENA, Macron adorait jouer au foot tous les jeudis avec ses cama­rades de promo. « Ce n’est pas le domaine où il est le meilleur », plai­sante aujourd'hui son ami Mathias Viche­rat [l'actuel direc­teur de cabi­net d’Anne Hidalgo, la maire de Paris]. Car son vrai défou­loir, c'est la boxe française. Il y cher­che­rait « des défis indi­vi­duels et leur abou­tis­se­ment ». Mais bon, il faut bien l'avouer : malgré son physique affûté, Emma­nuel Macron est plus inté­ressé par les bouquins que par le sport.

En atten­dant, décou­vrez les révé­la­tions du Petit Jour­nal de Canal+ à propos de la réali­sa­tion du clip de son nouveau mouve­ment poli­tique «En marche».

Hila­rant…ou pas !

Commenter cet article

Archives