Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le prototype d'un avion supersonique pourrait ouvrir une nouvelle ère du transport aérien

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Novembre 2016, 18:00pm

Catégories : #TECHNOLOGIE, #VOYAGE

Le prototype d'un avion supersonique pourrait ouvrir une nouvelle ère du transport aérien

Les vols supersoniques permettant de diviser par deux le temps de parcours d'un voyage intercontinental sont de plus en plus près de redevenir réalité : Richard Branson, le patron de Virgin, s'est associé à une ambitieuse start-up qui vient de dévoiler cette semaine aux États-Unis le prototype de son jet "Baby Boom".

Après avoir annoncé leur partenariat au mois de mars, Richard Branson et la société aéronautique Boom, basée dans le Colorado, ont enfin levé le voile cette semaine dans un hangar de Denver sur leur appareil supersonique de démonstration XB-1 (surnommé "Baby Boom").

Les caractéristiques de cet avion à réaction de nouvelle génération sont impressionnantes : l'appareil serait capable de voler à mach 2,2. Cela représente deux fois la vitesse du son, ou encore 2,6 fois celle de n'importe quel appareil actuel.

Une telle vitesse permettrait de rallier New York à Londres en 3 heures et quart, soit la moitié du temps de vol actuel. 

 

San Francisco - Tokyo en 5 heures et demie

Les passagers en partance de Los Angeles pour Sydney pourraient ainsi effacer 8 heures 15 de leur temps de parcours et traverser le Pacifique en à peine sept heures.

Les vols entre San Francisco et Tokyo seraient divisés par deux, effectuant la traversée en 5 heures et demie.

Qu'en sera-t-il des sensations en cabine ? Selon les ingénieurs, voler à 60.000 pieds (18,3 km d'altitude, soit environ le double de l'altitude de croisière d'un avion de ligne actuel) permet d'éviter la plupart des turbulences et d'offrir un vol plus calme et moins bruyant.

Le prototype dévoilé cette semaine à Denver était un modèle réduit mais techniquement représentatif du futur jet supersonique. 

 

Effacer l'échec du Concorde

Le premier vol d'essai est attendu pour la fin de l'année prochaine, et le premier vol commercial devrait décoller en 2023.

Malgré l'abandon du Concorde par Air France et British Airways, Boom pense que le monde est en train d'entrer dans une nouvelle ère aéronautique, grâce aux progrès révolutionnaires réalisés en termes d'aérodynamisme et de propulsion, à une plus faible consommation de carburant et à la légèreté des nouveaux matériaux composites, le tout se traduisant par la possibilité de proposer des prix plus bas pour les billets.

Cela permettrait à Boom de commercialiser les billets pour le supersonique autour de 5.000 $, c'est-à-dire un prix comparable aux tarifs en classe affaires et en première classe sur les vols actuels.

À l'époque du Concorde, le prix exorbitant des billets et la baisse de la demande avaient progressivement contribué à entamer de manière irrémédiable la rentabilité des vols supersoniques. 

 

Boeing et Lockheed Martin sont aussi sur les rangs

L'avion de Boom pourra accueillir 45 passagers. Les vols supersoniques étant interdits au-dessus du territoire des États-Unis, les vols proposés par la compagnie du Colorado seront en priorité internationaux : par exemple, des New York-Londres ou des San Francisco-Tokyo qui resteront sous la vitesse du son dans l'espace aérien américain.

Le premier essai de l'avion sera ainsi conduit en conditions subsoniques près de Denver l'an prochain, et un vol supersonique partira lui du sud de la Californie.

Deux autres entreprises américaines du secteur aéronautique, Boeing et Lockheed Martin, sont également en train de développer leur propre appareil supersonique. 

 RTBF

Commenter cet article

Archives