Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le “Kai-Kai filú”, le monstre marin légendaire découvert en Antarctique

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Novembre 2016, 08:30am

Catégories : #SCIENCE, #ANIMAUX

Le “Kai-Kai filú”, le monstre marin légendaire découvert en Antarctique

Le “Kai-Kai filú” est un monstre marin légendaire qui fait partie de la culture Mapuche ancrée au sud du Chili et en Argentine. Les Mapuche («peuple de la terre») sont une communauté aborigène également appelés «Araucans». Ce peuple vit principalement de la pêche et de la chasse et est resté très proche de la nature, et principalement de l’eau (océans, mais aussi lacs). Les monstres marins font partie des traditions orales des Mapuche : selon leurs croyances, ces géants des mers seraient capables de provoquer des séismes, des tsunamis et des éruptions volcaniques. Ces légendes, qui paraissent farfelues, ont soudainement trouvé un écho intéressant avec la découverte des os d’un nouveau monstre marin préhistorique.


Un dinosaure bien réel : le Mosasaur


Le crâne d’un animal marin géant a été découvert par des paléontologues chiliens en janvier 2011 sur les Iles Seymour en Antarctique (juste en dessous de la pointe sud du Chili). Mais à cause des conditions climatiques extrêmes de la zone et d’une boue profonde, le crâne a seulement été extrait début novembre dernier. Longue d’1,2 m, la taille de la tête permet d’estimer le reste des mesures du corps : environ 10 mètres de longueur, ce qui fait de la bête la plus grande créature marine jamais découverte en Antarctique. L’animal aurait vécu il y a 66 millions d’années au Crétacé et s’apparente au genre Mosasaur. Pour autant, il s’agit d’une sous-espèce différente, nommée «Kaikaifilu hervei» par les paléontologues en référence au monstre marin légendaire des Mapuche.


De nombreux squelettes de Mosasaur ont déjà été découverts en Amérique du Nord, mais il est très rare d’en trouver dans l’hémisphère sud. Si l’Antarctique est une zone froide de nos jours, cela n’a pas toujours été le cas et le lieu était bien plus chaud à l’époque des dinosaures. Mais en dehors des considérations climatiques qui expliquent la présence de dinosaures dans un lieu donné, la découverte du crâne géant relance la question du fondement des légendes de monstres marins : les premiers humains ont-ils cotoyé des dinosaures comme certains théoriciens controversés le pensent ? Ou plus simplement, les aborigènes ont-ils déjà vus des squelettes de Mosasaurs et ont-ils pensé que ces animaux existaient toujours ? Les légendes de monstres marins n’ont pas fini de faire couler de l’encre.

Commenter cet article

Archives