Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le FBI dévoile une vieille enquête sur Bill Clinton

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Novembre 2016, 11:28am

Catégories : #POLITIQUE, #ETATS-UNIS

Le FBI dévoile une vieille enquête sur Bill Clinton

A quelques jours de l’élection américaine, le FBI a dévoilé un ancien rapport d’enquête visant Bill Clinton pour son amnistie controversée du sulfureux trader Marc Rich.

Cette ancienne enquête de 129 pages, close en 2005, a été mise en ligne par le service du FBI chargé d’archiver les documents rendus publics au nom de la Loi sur la liberté d’information (FOIA).

 

William J. Clinton Foundation: This initial release consists of material from the FBI's files related to the Will...https://vault.fbi.gov/william-j.-clinton-foundation 

Ce rapport visait les amnisties prononcées le 20 janvier 2001 par Bill Clinton au dernier jour de sa présidence. Parmi elles, l’une concernait Marc Rich, un trader connu pour ses accointances et transactions douteuses, et ses trafics d’influence. Visé par un mandat d’arrêt pour fraude fiscale, Marc Rich avait quitté les Etats-Unis pour la Suisse alors que sa tête était mise à prix par le FBI. Son ex-épouse, avait par ailleurs soutenu financièrement les démocrates à l’élection présidentielle ainsi qu’à la Fondation Clinton. 

 

Nouveau coup dur pour Hillary Clinton

La publication de cette vieille enquête tombe au plus mal pour Hillary Clinton. Vendredi, le directeur du FBI avait annoncé l’ouverture d’une nouvelle enquête sur l’affaire de la messagerie privée de la candidate démocrate. Et cette dernière doit également faire face à la remontée dans les sondages de son adversaire. Le dernier en date, publié mardi, fait d’ailleurs état d’un avantage de Donald Trump sur Hillary Clinton.

Des circonstances qui ont conduit de nombreuses personnes à s’interroger sur la volonté du FBI. «A moins que cela corresponde à la date limite d’une procédure de FOIA, voilà qui est étrange», a ainsi commenté Brian Fallon, porte-parole d’Hillary Clinton. 

 Source

Commenter cet article

Archives