Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le bouton de fermeture des portes d'un ascenseur est un immense mensonge

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Novembre 2016, 09:36am

Catégories : #IMPORTANT, #INSOLITE

Le bouton de fermeture des portes d'un ascenseur est un immense mensonge

Allons-y franco, car la supercherie n'a que trop duré: les boutons qui permettent de forcer la fermeture des portes dans les ascenseurs sont un immense mensonge. Ils ne fonctionnent pas, du moins pour une grande majorité des ascenseurs. Et, si appuyer sur ce bouton peut vous donner l'impression d'avoir une influence sur le délai qui s'écoule avant que l'ascenseur ne redémarre, il n'en est, en réalité, rien du tout.

Ainsi, si vous souhaitez éviter un collègue sur le point d'entrer dans l'habitacle en appuyant compulsivement sur ce bouton –comme on le voit dans de nombreux films ou séries–, abstenez-vous.


D'abord, parce que les portes ne refermeront pas aussi vite que vous ne l'aimeriez, ensuite parce que votre collègue pourrait se vexer devant tant d'impolitesse. Surtout qu'à l'inverse, celui qui permet de maintenir les portes de l'ascenseur ouvertes fonctionne, lui.

Le New York Times a enquêté sur les boutons placebo qui, à l'image des médicaments placebo, vous donnent l'impression d'accomplir quelque chose alors que, en réalité, rien ne se passe. À l'origine de cette révélation –que certains se sont bien gardés de partager–, Karen W. Penafiel, directrice exécutive de la National Elevator Industry, avec qui le quotidien américain s'est entretenu.

Elle explique qu'en vertu de la American with Disabilities Act, une loi introduite en 1990 aux États-Unis, qui interdit les discriminations envers les personnes atteintes d'un handicap mental ou moteur, les portes des ascenseurs doivent être ouvertes assez longtemps pour permettre aux personnes à mobilité réduite d'entrer dans l'appareil. Ainsi, les boutons de fermeture des portes des ascenseurs sont obsolètes depuis plus de deux décennies aux États-Unis, confie Karen W. Penafiel. La durée de vie moyenne d'un ascenseur étant de vingt-cinq ans, rares sont les ascenseurs encore en service à disposer d'un tel système. 

 

Des boutons pas (vraiment) inutiles

Quel intérêt de conserver ces boutons dans les nouveaux modèles, répondrez-vous. Toujours selon le New York Times, qui a interrogé Ellen J. Langer, professeur de psychologie à l'université d'Harvard sur la question, la présence de ces boutons est essentielle pour notre cerveau, car ils nous donnent le sentiment que nous avons le contrôle sur nos actions et sur les éléments qui nous entourent. «L'impression de contrôle très importante, dit-elle. Cela permet de diminuer le stress et d'accroître le bien-être.»

Ces boutons d'ascenseurs ne sont pas les seuls à ne pas fonctionner, poursuit le New York Times, visiblement pas à une désillusion près. Les thermostats de certains open-spaces ou certains boutons situés aux passages piétons forçant l'arrêt des voitures au profit des passants sont également concernés. Pour John Kounios, professeur de psychologie à l'université de Drexel, aux États-Unis, être conscient que les boutons d'ascenseurs ne fonctionnent pas ne vous empêcheront pas de les utiliser.

«Même si j'ai de grands doutes sur l'efficacité des boutons des passages piétons, j'appuie toujours dessus. Après tout, je n'ai rien d'autre à faire en attendant. Alors pourquoi ne pas appuyer sur le bouton. Avec un peu de chance, celui-ci fonctionnera peut-être.»

Commenter cet article

Archives