Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L'étonnante promesse de Fillon au capricieux Giscard

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Novembre 2016, 21:00pm

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

L'étonnante promesse de Fillon au capricieux Giscard

L'ancien président de la République française aurait mal vécu de voir le musée du Quai-Branly prendre le nom de Jacques Chirac, son ennemi intime.

Un soutien tient à peu de chose. Et pas nécessairement au programme d'un candidat en course pour la présidence de la France. Le Canard Enchaîné révèle ce mercredi que François Fillon, large vainqueur du premier tour de la primaire de la droite (44%), a obtenu le soutien de Valéry Giscard d'Estaing pour une raison quelque peu égocentrique.

L'ancien président français (1974-1981), 90 ans, a annoncé son ralliement à l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy 48 heures avant l'ouverture des bureaux de vote. Comme le souligne l'hebdomadaire français, cette voix est loin d'être gratuite: Fillon a fait de Giscard son super conseiller et aurait obtenu ses faveurs en échange d'une promesse.

Le Canard de ce mercredi nous apprend que le "sage" de la politique
française aurait été fortement vexé de voir le musée du Quai-Branly prendre le nom de Jacques Chirac, l'un de ses ennemis historique. En cas d'élection, Fillon lui a promis de rebaptiser le musée d'Orsay en "Musée Giscard". 

Caprice de vieux gâteux? Oui et non. Car Giscard fut à l'origine, durant son septennat, de la rénovation de cette ancienne gare du bord de Seine en un musée des arts du XIXe siècle qui est l'un des plus fréquentés de la capitale française. Depuis son inauguration en 1986, le musée d'Orsay accueille plus de 3,5 millions de visiteurs par an. Giscard croise désormais les doigts. 

 7/7

Commenter cet article

Archives