Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L’Australie devient le premier pays à commencer à micropucer sa population

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Novembre 2016, 10:07am

Catégories : #IMPORTANT, #AUSTRALIE, #VIDEO, #SCIENCE

L’Australie devient le premier pays à commencer à micropucer sa population

L’Australie est peut-être le premier pays au monde à implanter des micropuces à sa population. NBC News avait prédit que tous les Américains aurait leur micropuce en 2017, mais ils semble que l’Australie les a déjà devancés.

 

En 2010, CBS News a annoncé que le gouvernement Australien avait un projet potentiel d’implantation de puces RFID dans les métiers liés au système de santé.

Actuellement, il semble que ce projet a commencé à se mettre en place, mais l’impulsion n’est pas le résultat de réformes proposées pour les soins de santé, mais plutôt d’une campagne de propagande intelligente qui assimile la puce RFID à nous rendre surhumains, et les gens commencent à supplier de se faire implanter.

Avec l’intitulé « Les Austaliens adoptent la technologie de la puce qui rend surhumain », le plus grand média Australien, news.com.au (News Corp Australia) annonce :

Cela peut sembler de la science-fiction, mais des centaines d’Australiens se transforment en surhommes capables de déverrouiller les portes, allumer les lumières et se connecter à des ordinateurs avec un geste de la main.

Shanti Korporaal, de Sydney, se trouve au cœur du phénomène après avoir eu deux implants insérés sous la peau.

Maintenant, elle peut aller à son travail et dans sa voiture sans porter de carte ou de clés, et elle dit que son but ultime est de se passer complètement de son porte-monnaie et de ses cartes.

Elle a dit à news.com.au :

Vous pourriez mener votre vie sans avoir à vous soucier d’aucun mot de passe ou de codes PIN, c’est la même technologie que Paypal, donc j’espère qu’on pourra payer nos achats avec la puce.

Avec Opal, vous avez un numéro d’identification unique qui peut être programmé dans la puce. Toutes les portes fonctionnant avec une carte magnétique… il pourrait allumer votre ordinateur, votre photocopieuse. Les cartes de fidélité des magasins encombrent également votre portefeuille.

Les micropuces, qui sont de la taille d’un grain de riz, peuvent servir de carte de visite et transférer les coordonnées de vos contacts aux smartphones, et contenir des données médicales complexes.

Au cours de son entretien avec le média Australien, Shanti affirme que ses amis et sa famille sont jaloux de son mode de vie avec la micropuce;

Ma grand-mère en veut une. J’ai été beaucoup plus critiquée pour mes tatouages que pour la puce. Mes amis sont jaloux.

En fait, cette jeune femme de 27 ans s’est trouvée un marché à exploiter et avec son mari Skeeve Stevens, ils ont mis en place un service de distribution appelé « Pucez ma vie » avec lequel pour environ 80 $ à 140 $, les gens peuvent devenir des soi-disant « surhommes ».

Le même jour où cette nouvelle a été publiée, Shanti est apparue lors du lancement du jeu vidéo sur le thème très attendu des androïdes Deus Ex Mankind Divided (humanité divisée artificiellement) en même temps que la technologie implantable pionnière Américaine Amal Graafstra.

Comme vous pouvez le voir, la promotion du puçage RFID et de l’assimilation de la population humaine à des robots et à la technologie, est quelque chose qui sera très probablement vendu au public comme une aide pour devenir des « surhommes », mais ce qui est clair, si vous devenez en partie machine/ordinateur, cela signifie qu’il y aura quelqu’un qui pourra contrôler cette technologie. Si vous pensez que les élites ne sauraient pas profiter d’une telle opportunité exceptionnelle pour contrôler la population, vous ne connaissez manifestement pas l’histoire.

Amal Graafstra, qui est devenu l’un des premiers implantés d’une puce RFID du monde, en 2005, vient de faire la une récemment aux Etats-Unis avec un prototype de la première arme intelligente activée par la puce implantée, et il fait une immense propagande pour cette nouvelle technologie.

Il a écrit un livre, donné des conférences à TEDx et est également apparu dans un certain nombre de documentaires.

Dans une interview avec les médias Australiens, Amal a expliqué que la technologie qu’il a implantée dans son corps « m’a donné la capacité de communiquer avec les machines. Elles sont littéralement intégrées dans qui je suis ».

Shanti a souscrit à la culture qui domine la société aujourd’hui, qui est dominée par le fantasme de super-héros qui hypnotisent la population dans tous les cinémas du monde.

Depuis que j’ai vu des films comme Terminator, Matrix et Minority Report, je me suis demandé si nous pourrions vraiment vivre comme ça. Je me suis toujours demandé pourquoi nous ne vivions pas tous comme des « surhommes ».

Vous pouvez voir comment Shanti utilise la puce dans sa vie quotidienne dans la vidéo ci-dessous.

Commenter cet article

Archives