Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Et pourquoi pas un cercueil en carton ?

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Novembre 2016, 12:23pm

Catégories : #ECONOMIE, #INSOLITE, #MORT

Et pourquoi pas un cercueil en carton ?

« Est-il encore debout le chêne ou le sapin de mon cercueil ? » Cette question existentielle pourrait bientôt ne reposer que dans les vers de certains poètes avec l'avènement du cercueil en carton. En effet, face à un service onéreux, les initiatives se multiplient et feront peut-être disparaître les funérailles telles que nous les connaissons.

Un avantage économique et écologique

Les enterrements coûtent cher. Selon l'UFC Que choisir, le coût moyen d'une inhumation se situe aux alentours de 3 000 euros. Le prix du cercueil varie en général entre 1 000 et 6 000 euros en fonction du bois et du modèle. En carton, les prix d'un cercueil s'échelonnent de 150 euros à 1 100 euros.

Fiables et aux normes, ces cercueils sont imperméables et évitent les écoulements. Comme tous les cercueils commercialisés, ils sont aussi biodégradables. Mais ils sont tout de même plus écologiques, car, avec un chêne massif de 80 ans, on ne peut faire que 5 cercueils en bois en moyenne.

Le développement des obsèques low cost en France

Cela fait longtemps que le prix des funérailles indigne. Déjà en 1984, Pierre Desproges s'en faisait l'écho dans un sketch dans lequel il exprimait son mépris des pompes funèbres en demandant que son corps soit jeté « aux ordures ! Dans un sac plastique bleu..., ça me rappellera mes vacances à Corfou... » Avant de poser la question sacrilège : « Que penser de la mort comme service public ? Cela devrait être gratuit comme la naissance. »

Eh bien, on pourrait dire qu'il a été en partie entendu. Depuis juillet 2012, la Mairie de Paris a mis en place un service public des obsèques. Sur le siteRévolutionobsèques.fr, la Mairie vous propose des obsèques à un prix moyen de 1 800 euros comprenant la mise en bière et la crémation ou l'inhumation (mais hors coût d'une concession). Des entreprises privées aussi investissent les créneau low cost ccomme Ecoplus Funéraire.

Des réticences par rapport aux pays du Nord

Mais certaines personnes soient réticentes face au « qu'en-dira-t-on ? » ou craignent de passer pour des radins. En Allemagne, les obsèques discount existent depuis plusieurs années. On y trouve même des obsèques à 479 euros, et pour ce prix-là, selon L'Expansion, la commande se fait par téléphone, la crémation se fait enRépublique tchèque, sans cérémonie, et les cendres sont dispersées dans la fosse commune... Alors que le cercueil en carton rencontre un vif succès au Canada, en Angleterre ou en Suisse, le marché ne convainc pas encore Français et Belges, comme le note la RTBF. D'autant que « le lobby et la législation en France freinent le développement de type de cercueil », selon Brigitte Sabatier, fondatrice d'abCrémation, fournisseur de cercueils en carton.

Cependant, les esprits évoluent, les familles sont plus demandeuses et les modèles sont plus mis en avant par certains services de pompes funèbres. Le cercueil en carton pourrait représenter 5 % des ventes dans quatre ans.

 SOURCE

Commenter cet article

Archives