Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ce que font les électeurs quand ils pensent qu’on se moque d’eux…

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Novembre 2016, 19:30pm

Ce que font les électeurs quand ils pensent qu’on se moque d’eux…

Il y a quelques mois, James Allworth a expliqué sur Medium quelles sont selon lui les raisons psychologiques derrière le succès du Brexit et a annoncé celui à venir de Donald Trump. Il explique pourquoi les gens font des choix politiques qui apparemment vont à l’encontre de leurs propres intérêts quand leur sentiment d'injustice est trop grand.

Une des expérimentations les plus intéressantes liée à la théorie des jeux est appelée le jeu ultime. Elle permet de mieux comprendre la nature humaine et le fait que nos réactions émotionnelles profondes nous amènent à des comportements, économiques et politiques, qui semblent aberrants d’un point de vue rationnel.

Le jeu concerne deux joueurs. Le premier reçoit une somme d’argent et doit proposer comment la partager entre les deux joueurs. Le second joueur ne peut qu’accepter ou refuser sa proposition. Mais s’il la refuse, personne ne reçoit d’argent.

D’un point de vue rationnel, le second joueur devrait accepter n’importe quel partage sinon il ne recevra rien. Mais en fait, nous les humains préférons ne rien recevoir plutôt qu’accepter un partage inéquitable. Les émotions commandent notre comportement.

Partage inéquitable

C’est exactement la même chose en matière de commerce, de mondialisation et d’immigration qui sont les questions qui ont amené les électeurs à voter en faveur du Brexit et pour Donald Trump. Il est prouvé que le développement du commerce international et l’immigration ont apporté plus de prospérité à l’humanité dans son ensemble. C’est vrai pour les pays en développement et pour les pays développés.

Mais à l’intérieur des sociétés pays, tout le monde n'a pas profité de la mondialisation de la même façon, loin de là. Qui ont été les bénéficiaires? Ce ne sont pas les personnes qui ont voté pour le Brexit et pour Donald Trump. Elles ont vu la mondialisation apporter ces bienfaits à une bonne partie de la planète et aux plus riches et rien pour eux…

Pour poursuivre l’analogie avec le jeu ultime, le joueur qui a bénéficié de la mondialisation n’a pas voulu partager ou presque rien. Et il tente même de continuer à le faire quand les évènements tournent mal en essayant jusqu'au bout d’empêcher Trump d’être nominé lors de la convention républicaine ou en voulant par des biais juridiques empêcher le Brexit.

«Continuer à ignorer la voix du second joueur est  une grande erreur. Quand un petit groupe tire un profit trop important au détriment d’un groupe plus important, cela conduit à une révolution… Jouer au jeu ultime et arnaquer le second joueur présente des risques considérables. Ceux qui se sont fait arnaquer n’en ont rien à faire si le gâteau a beaucoup grandi. S’ils ont le sentiment de ne pas en avoir la part qui leur revient, ils sont prêts à jeter la table».

Slate

Commenter cet article

Archives