Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 conseils pour arrêter d'être mal à l'aise au téléphone

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Novembre 2016, 17:00pm

Catégories : #ASTUCES, #5-TRUCS-A-SAVOIR, #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS

5 conseils pour arrêter d'être mal à l'aise au téléphone

Cela peut sembler un peu risible, voire puéril, et pourtant nombreux sont les travailleurs qui ne sont pas très à l’aise quand ils doivent décrocher le téléphone.

Que vous soyez un digne représentant de la génération Y, plus habitué à  envoyer des SMS et à chatter qu'à communiquer de vive voix, ou simplement très timide, vous hésitez avant d’oser téléphoner ?

 

Pourtant, le téléphone n’est pas encore tombé en désuétude, loin de là , et savoir l'utiliser est encore aujourd'hui une compétence simple et essentielle, même si un peu effrayante pour certains.

Vous avez une légère phobie du téléphone ? Voici 5 conseils pour rendre vos coups de fil moins bizarres et plus efficaces.

 

1. Préparez-vous

Établissez rapidement une liste des points que vous devez aborder avant de décrocher le combiné. Sur papier, écrivez les points-clés de votre conversation. En cas d’hésitation pendant le coup de fil, vous pourrez toujours vous reposer sur cette liste.

 

2. Commencez la discussion de façon informelle

Parler un peu de la pluie et du beau temps avant de commencer à  parler affaires permet de construire une meilleure relation avec votre interlocuteur téléphonique. Faites cependant attention à  ne pas embêter la personne : si vous sentez que celle-ci n’est pas trop ouverte au bavardage, passer directement au but de votre appel. Et même si cela se passe bien, ne tirez pas ce badinage en longueur.

 

3. Annoncez clairement pourquoi vous appelez

Dès que vous arrêtez les badineries, annoncez clairement l’objet de votre appel : Écoute, la raison pour laquelle je t’appelle est que…

Si vous commencez ensuite à  parler vaguement de business sans trop de clarté, votre interlocuteur sera un peu perdu. Le plus tôt celui-ci connaît la raison de votre appel, le mieux ce sera. 

 

4. Créez une interaction

Si vous commencez à  déblatérer vos histoires pendant de longues minutes sans jamais demander son avis ou des informations à  votre interlocuteur, il y a de bonnes chances pour que son attention chute complètement. Après avoir un peu parlé, cherchez un feed-back pour être sûr que la personne est toujours avec vous.

 

5. Concentrez-vous sur une seule requête

Quand vous appelez quelqu’un, il faut que l’objet de votre appel soit très clair pour vous. Si vous demandez trois ou quatre choses différentes à  la personne à  l’autre bout du fil, aucune ne sera probablement effectuée. Si vous ne connaissez pas trop votre interlocuteur, ne lui demandez pas de vous faire une grosse faveur.

Enfin, ne parlez jamais à  quelqu’un comme si c’était la dernière fois que vous serez en contact avec lui. Essayez toujours de créer une bonne relation sur le long terme avec vos interlocuteurs, et vous serez ensuite beaucoup moins stressé à  l’idée de les appeler.

Source : inc.com

Commenter cet article

Archives