Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 choses que vous apprendrez sur la Dodge Charger

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Novembre 2016, 00:59am

Catégories : #INSOLITE, #VOYAGE

10 choses que vous apprendrez sur la Dodge Charger
#1 La Dodge Charger de deuxième génération (1968-1970) est une véritable vedette du petit et du grand écran. 
On a notamment pu la voir dans Fast and Furious, Death Proof, Dirty Mary Crazy Larry, Bullitt et bien sûr, Dukes of Hazzard. 
 
#2 La Dodge Charger de sixième génération (2006-2010) a été dessinée par un homme qui a grandi à Montréal. 
En effet, les parents de Ralph Gilles ont quitté New York pour s’installer à Montréal. Il est maintenant le directeur général de la division SRT de FCA. 
 
#3 De 1983 à 1987, Dodge s’est associé avec Carroll Shelby pour produire une version plus sportive de sa Charger. 
Pour conclure cette aventure en 1987, 1000 unités ont été davantage modifiées par M. Shelby. Cette édition finale, portant le nom GLHS, faisait suite à la Dodge Omni qui avait subi la même transformation l’année précédente. 
 
#4 Étant américaine, nul n’est surpris de voitures la Dodge Charger être utilisée comme voiture de police aux États-Unis. 
Il est toutefois intéressant de noter que certains services de police du Canada, du Mexique, du Chili, de la République Tchèque, de Bahreïn, du Koweït, du Liban et des Émirats arabes unis ont également choisi ce modèle. 
 
#5 Pour publiciser sa Charger Daytona en 1976, Dodge a fait appel à l’image de Tom Selleck. 
Partageant sa plateforme notamment avec la Chrysler Cordoba, cette génération de la Charger n’est certes pas la plus glorieuse. 
 
#6 Mordus de muscle cars, les Australiens ont aussi eu droit à leur Charger. 
Elle a été commercialisée sous le nom Chrysler Valiant Charger de 1971 à 1978. 
 
#7 En 2007, le nom Super Bee renaît. Peinte de couleur jaune Detonator, cette édition de la Charger est propulsée par le même V8 Hemi de 6,1 litres que la version SRT8. 
Il s’agissait bien évidemment d’une technique de marketing dans le but de profiter de la vague de nostalgie des baby-boomers. 
 
#8 Seulement 392 unités de la Charger 500 1969 ont été produites. 
À la base, le chiffre 500 devait correspondre à la quantité produite étant donné qu’il s’agissait du minimum exigé par les normes de Nascar de l’époque. Rappelons que la Charger 500 se distinguait entre autres par sa calandre et sa lunette arrière qui la rendaient plus aérodynamique que la Charger conventionnelle en course automobile. 
 
#9 Dans le but de souligner le 100e anniversaire de la marque, Dodge a lancé en 2014 une édition commémorative de sa Charger. 
Rappelons qu’après avoir fait fortune dans le domaine des bicyclettes et participé au financement de Ford, John et Horace ont fondé Dodge en 1914. 
 
#10 Contrairement à la croyance populaire, l’aileron de la Dodge Daytona et de la Plymouth Superbird sont loin d’être identiques. 
Leurs dimensions, leur angle d’inclinaison et leur forme sont différents. 

Commenter cet article

Archives