Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEO. Un policier brise la vitre de son véhicule avec la tête d'un suspect interpellé

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Octobre 2016, 17:52pm

Catégories : #POLICE, #ETATS-UNIS, #FAITSDIVERS, #RACISME

VIDEO. Un policier brise la vitre de son véhicule avec la tête d'un suspect interpellé

Une vidéo apparue sur le net montre un officier de police de l'Ohio plaquer un homme menotté sur le capot de sa voiture avec tant de force que son visage casse le pare-brise. Malgré la violence du geste, le chef de la police locale défend l'officier.

La vidéo de l'arrestation survenue à Lorain dans l'Ohio, aux Etats-Unis, et obtenue par la chaîne locale WKYC, une branche de NBC, montre Pele Smith, l'homme interpellé, âgé de 32 ans, être menotté et escorté jusqu'à la voiture de police.  

Sur la vidéo, on peut clairement voir que le suspect n'oppose aucune résistance. Pourtant, au lieu d'ouvrir la porte de la voiture pour y faire entrer le suspect et l'emmener au poste de police, l'officier le plaque sur le capot de la voiture avec une telle violence que la tête de Pele Smith heurte le pare-brise du véhicule, la brisant dans un bruit sec. 

 

Après son arrestation, le suspect a du être transporté à l'hôpital local, le Mercy Regional Medical Center pour des blessures au visage.

 

L'arrestation a eu lieu dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants dans le quartier où résidait Pele Smith. Selon un communiqué publié par le chef de la police de Lorain, Cel Rivera, le 28 septembre, la personne interpellée aurait tenté de détruire des preuves de possession de drogue en avalant des produits qu'il avait en sa possession. Il aurait aussi tenté de résister physiquement à son arrestation, ce que la vidéo ne montre pas.

Pele Smith a finalement été accusé de «falsification de preuves, entrave à enquête officielle et refus d'obtempérer». Dans le cadre d'un accord avec les procureurs, il a plaidé coupable et écopé d'une peine réduite. 

L'homme a déposé plainte contre la ville et les quatre policiers impliqués, évoquant une utilisation excessive de la force par les agents. 

Les procureurs se sont focalisés sur l'officier l'ayant violemment plaqué contre le capot de la voiture, indiquant que les trois autres officiers ne pouvaient être poursuivis pour ce geste. Ils ont cependant noté qu'un autre officier, assis à l'arrière de la voiture avait nargué le prévenu, alors que ce dernier était blessé et saignait du visage.

 

Cela n'a pas empêché le chef de la police de défendre les actes de ses subordonnés, niant toutes les allégations au cours du procès. Il a insisté sur une mauvaise interprétation de la vidéo par l'auditoire. 

«Je voudrais mettre en garde les observateurs pour qu'ils ne rendent pas de jugement hatif à propos de cet incident. Même si la vidéo est pénible à voir, toutes les explications des agents de police en cause sont présentes dans leurs rapports et les dédouanent», a martelé Cel Rivera dans sa déclaration du mercredi 28 septembre. 

Même si le chef de la police a qualifié Pele Smith de «trafiquant de drogue dangereux et violent», aucune trace de condamnation prouvant une condamnation quelconque pour des faits de violence, de vol ou d'agression n'a été retrouvée par la justice. Pele Smith était simplement connu des services de police pour consommation de stupéfiants et possession d'une arme à feu.   Voir la video

 Source

Commenter cet article

Archives