Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Une famille remporte le gros lot de 37,5 millions $

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Octobre 2016, 10:39am

Catégories : #ARGENT, #INSOLITE, #CANADA

Une famille remporte le gros lot de 37,5 millions $

L’un des membres de la famille montréalaise qui a remporté le gros lot de 37,5 M$ vendredi veut continuer de travailler pour l’amour du métier.

 

«Notre vie était simple avant et elle le restera. Elle ne changera pas», lance avec humilité Patrick Lamothe, un des quatre gagnants du gros lot Lotto Max.

 

Les nouveaux multimillionnaires résidant à LaSalle, qui n’achètent pas souvent de billets de loterie, assurent vouloir poursuivre la vie qu’ils ont toujours eue, mais avec comme élément en moins: le poids des obligations.

«J’étais tellement content d’aller travailler lundi matin, renchérit M. Lamothe. Ce n’est maintenant plus une obligation, pour payer l’hypothèque à la fin du mois et les comptes, mais l’amour de mon métier qui me fait poursuivre.»

Stabilité financière

Patrick Lamothe préfère demeurer vague, mais a tout de même dit travailler dans l’industrie de l’ingénierie.

Sa conjointe, Johanne Leblond, est surtout fière de voir qu’il y a une stabilité financière pour son fils à l’horizon.

L'aîné du groupe, Guy Leblond, a eu la surprise de sa vie lorsque la caissière d’une pharmacie de LaSalle lui a annoncé la nouvelle, après lui avoir dit par erreur qu’il avait remporté une participation gratuite. L’octogénaire avait acheté un billet avec sa fille, son gendre et son petit-fils.

«On s’est rassemblés cette journée-là, on en a beaucoup parlé en buvant notre café, et on a ri. Ensuite, on est allés faire l’épicerie», a raconté Mme Leblond.

Une larme à l'œil, elle n’a pas hésité à dire qu’elle veut faire un don à un organisme qui soutient la lutte contre le cancer, après que les membres de la famille eurent perdu deux de leurs proches à cause de cette maladie.

La priorité immédiate de Yannick Lamothe-Leblond, âgé de la vingtaine, et qui vient de décrocher un emploi dans son domaine, est de s’acheter un nouvel ordinateur. Sa mère insiste en riant sur le fait qu'elle veut se procurer une «belle paire de chaussures».

Payer ses impôts

La priorité de Guy Leblond sera désormais de faire des placements et de «payer ses impôts» pour avoir la conscience tranquille. «Je suis une personne réaliste», a-t-il souligné.

Son gendre compte réaliser un de ses rêves les plus fous, soit de s’acheter un pick-up. «Je ne veux rien savoir d’une Porsche ou une Lamborghini», assure Patrick Lamothe.

CE QU’ILS ONT DIT:

«On veut que notre fils fasse de bons choix [avec son argent] et on va être là pour le guider.» - Johanne Leblond

«Je suis bien entourée, j’ai de bons amis et une bonne famille. Je vais y aller au jour le jour.» - Johanne Leblond, au sujet des effets négatifs qui peuvent survenir en devenant multimillionnaire

«Je me considère comme étant quelqu’un de chanceux, et, dans ma vie, ça a pris toutes sortes de formes» - Guy Leblond

«Mon grand-père était très calme au téléphone [lors de l’annonce]» - Yannick Lamothe-Leblond

«On croit souvent que les gens peuvent tout faire avec l’argent, mais je ne crois pas que ça fonctionne comme cela. On doit être prudents avec les dépenses et les investissements.» - Patrick Lamothe

«C’est maintenant parce que j’aime ça que je vais travailler, et non plus parce que c’est nécessaire et c’est la différence» - Patrick Lamothe

«On a entendus tellement d’histoires et on ne veut pas devenir une de celle-ci, alors on veut vivre notre vie comme avant, avec nos amis proches et notre famille.» -Johanne Leblond, au sujet des personnes pour qui le gros lot a apporté des complications dans leur vie

«On ne prend jamais de décisions sur des coups de tête et on pèse toujours le pour et le compte. On sait que c’est gros, alors, on veut rester calmes et en discuter pour faire de bons choix.» - Johanne Leblond

«Je n’y croyais pas en dedans de moi, lorsque mon père m’a annoncé cela. Après, quand il m’a montré le billet, je trouvais ça merveilleux pour mon père et mon garçon. Mais pour nous, ça ne change rien.» - Johanne Leblond 

 Source

Commenter cet article

Archives