Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un Gambien malmené par la police suisse

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Octobre 2016, 11:25am

Catégories : #SUISSE, #RACISME

Un Gambien malmené par la police suisse

Un Gambien avec un titre de séjour italien se serait vu confisquer 112 francs avant d'être forcé à quitter la ville par la police. Un collectif crie à l'abus de pouvoir.

Il se promenait au centre-ville de Lausanne, le 30 septembre, quand il a été interpellé par des agents municipaux. Yaya* est un ressortissant gambien avec un titre de séjour fourni par les autorités italiennes.

 

Selon «La Liberté», après l'avoir fouillé, les policiers auraient confisqué les 112 francs que l'Africain avait sur lui. Une fois devant un distributeur de billets CFF, les agents ont ensuite cherché une destination dont le prix du billet correspond au montant saisi. Après lui avoir pris un aller simple pour Davos , ils somment le Gambien de quitter la capitale vaudoise. 

 

Affaire relatée sur Facebook

Sur sa page Facebook, le collectif Jean Dutoit revient sur les détails de l'affaire. «La personne en question a des papiers italiens. Et il ne nous semble pas que Davos soit sur la route de l'Italie», dénonce la structure qui défend les migrants. Pour cette structure qui défend les migrants, il y a eu abus de pouvoir car il n'y a «aucun article de loi qui autorise la police à prendre l'argent de quelqu'un pour le mettre directement dans un distributeur de billets de train». Le collectif signale être au courant de quatre autre cas similaires et déclare qu'il est «inacceptable que la police commette impunément des délits sur le dos de personnes fragilisées et sans argent». 

 

Enquête commanditée par un élu

Elu responsable de la police municipale à Lausanne, Pierre-Antoine Hildbrand veut faire la lumière sur cette affaire. «J'ai demandé au corps de police de m'éclairer sur la réalité, pour savoir si on est face à une rumeur ou à un fait avéré», a-t-il déclaré à «La Liberté». 

 

Cas similaire à Yverdon

En décembre dernier, venu passer Noël en famille à Yverdon (VD), un Sénégalais résidant en Italie avait contacté« 20 minutes» pour signaler que des policiers l'avaient contraint à prendre le dernier train de nuit pour Lausanne. La police avait nié. 

 Source

Commenter cet article

Archives