Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Trump s'excuse pour ses propos obscènes sur les femmes

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Octobre 2016, 10:04am

Catégories : #PEOPLE, #TRUMP, #POLITIQUE, #ETATS-UNIS, #VIDEO

Trump s'excuse pour ses propos obscènes sur les femmes

Vivement critiqué dans son camp, Donald Trump a présenté ses excuses samedi pour des propos machistes et vulgaires datant de 2005 et révélés vendredi, mais le candidat républicain s'en est en même temps pris à Bill Clinton pour ses scandales sexuels passés.

Dans une vidéo diffusée par le "Washington Post" vendredi, Donald Trump, à l'époque simple homme d'affaires et vedette de télévision à la réputation de coureur de jupons, qui vient d'épouser sa troisième femme, Melania Knauss, est enregistré à son insu en train de parler des femmes qu'il convoite avec le présentateur d'une émission. "Quand on est une star, elles nous laissent faire. On fait tout ce qu'on veut", y affirme Donald Trump.

 

Un pouvoir qui inclut la possibilité d'"attraper" les femmes par le sexe, dit-il en employant un terme beaucoup plus cru, et évoquant un comportement proche du harcèlement sexuel. "J'ai essayé mais j'ai échoué, je l'admets", dit Donald Trump. "J'ai essayé de me la faire, elle était mariée", ajoute-t-il, en employant un mot vulgaire pour l'acte sexuel. 

 

Contraint de présenter des excuses

Face aux vives réactions que la diffusion de cette vidéo a suscité, Donald Trump a, pour une des rares fois, présenté ses excuses, sans oublier de citer Bill Clinton et son adversaire à la présidence des Etats-Unis. 

"Je n'ai jamais dit que j'étais une personne parfaite, ni prétendu être une autre personne que moi-même. J'ai dit et fait des choses que je regrette, et les paroles diffusées aujourd'hui dans cette vidéo vieille de plus de dix ans en font partie. (...) Je l'ai dit, j'avais tort et je m'excuse", a déclaré le candidat républicain dans un message vidéo publié peu après minuit sur sa page Facebook.

"Je m'engage à être un homme meilleur demain, et à ne jamais vous décevoir", poursuit le républicain, qui qualifie la polémique de "distraction". Et d'ajouter : "J'ai dit des choses bêtes mais il existe une grande différence entre les mots et les actes d'autres gens. Bill Clinton a réellement maltraité des femmes, et Hillary a harcelé, attaqué, humilié et intimidé ses victimes. Nous en parlerons dans les prochains jours", conclut le candidat. 

 

Vives réactions de son camp et son adversaire

De nombreux ténors républicains ont immédiatement pris leurs distances avec Donald Trump, notamment l'homme fort du Congrès, Paul Ryan, qui s'est dit "écoeuré" par les propos du candidat. "C'est horrible. Nous ne pouvons pas permettre à cet homme de devenir président", a aussitôt réagi Hillary Clinton sur Twitter.

This is horrific. We cannot allow this man to become president. https://t.co/RwhW7yeFI2

 

 
 

Hillary Clinton rattrapée par ses discours

Ces événements, qui interviennent deux jours avant le second débat entre les deux candidats à la présidentielle américaine, ont du reste fait de l'ombre à la publication par WikiLeaks vendredi de 2.060 emails attribués à l'actuel président de l'équipe de campagne d'Hillary Clinton, John Podesta. Ce dernier a dit sur Twitter ne pas avoir eu le temps de vérifier l'authenticité de tous les documents mais s'est déclaré "mécontent d'avoir été piraté par les Russes dans leur volonté de donner l'élection à Donald Trump".

Avec cette fuite orchestrée par Julian Assange, WikiLeaks affirme livrer un secret bien gardé : des extraits de discours rémunérés prononcés par Hillary Clinton en 2013 et 2014 devant des banques d'affaires dont Goldman Sachs. La candidate a toujours refusé d'en publier le texte. 

 Source

Commenter cet article

Archives