Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Sur le long terme, les narcissiques sont perdants en amitié

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Octobre 2016, 07:44am

Catégories : #SCIENCE, #RELATIONS, #SANTE-BIEN-ETRE

Sur le long terme, les narcissiques sont perdants en amitié

L'intelligence émotionnelle est bien plus valorisée que le charisme.

Chers narcissiques, si vous voulez une vie sociale épanouie, prenez donc exemple sur vos proches savent faire preuve de modestie. Moins populaires au premier abord, les plus réservés d'entre nous aux egos si mesurés sont plus doués à tisser des liens d’amitié, affirme une étude publiée par Personality and Social Psychology Bulletin, faisant des introvertis des personnalités bien plus populaires sur le long terme.

Les chercheurs ont rassemblé 15 groupes de 20 étudiants. Après une brève interaction, ils ont demandé à chaque individu de nommer la personne qui leur a le plus plu, rapporte le Los Angeles Times. Parallèlement, chaque étudiant subit un test de personnalité afin de déterminer son niveau de narcissisme et intelligence émotionnelle.

Bien que les narcissiques aient initialement suscité de l’admiration, s’entourant rapidement d’amis, les étudiants plus réservés mais identifiés comme ayant d’avantage d'intelligence émotionnelle ont réussi à se démarquer au long terme, créant ainsi des amitiés plus profondes et stables.

«Dans la quête pour la popularité, éventuellement, c’est l’intelligence émotionnelle qui gagne», affirme le quotidien Américain.   

La capacité à percevoir, comprendre et gérer les émotions font partie du palmarès des qualités dont disposent ceux qui réussissent à former un fan club au long terme.

Cela dit, avoir un indice élevé de narcissisme n’élimine pas la possibilité d’avoir également une forte intelligence émotionnelle. Les individus qui disposent des deux sont très bien placés pour exploiter leur sensibilité aigüe à leurs propres fins. Parmi ces profils se trouvent, notamment, les présidents ou les sociopathes, des cas très rares selon l’étude.

Tout au bas de l’échelle, on peut trouver les malheureux qui ne disposent ni de narcissisme ni d’intelligence émotionnelle pour combler ce déficit charismatique.

Mais avant de succomber à une analyse trop binaire de nos personnalités, le Los Angeles Times rappelle que la plupart d’entre nous nous situons dans une zone grise, ne faisant pas de l’amitié une science exacte. Celles qu’on développe dépendent ainsi beaucoup des efforts qu'on lui accorde.

«Si on charme nos amis avec une confiance magnétique, ou si on assure leur fidélité par nos soins, du partage et de la loyauté, peut-être qu’on se fait les amis qu’on mérite.»

Commenter cet article

Archives