Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Snowden bis ? Un ex-agent de la NSA arrêté pour vol de docs secrets

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Octobre 2016, 10:17am

Catégories : #ETATS-UNIS, #JUSTICE

Snowden bis ? Un ex-agent de la NSA arrêté pour vol de docs secrets

Un ancien sous-traitant de la NSA a été arrêté, dans le cadre d’une enquête pour vol et diffusion de documents hautement confidentiels, a révélé mercredi soir le New York Times.

Comme Edward Snowden – bien qu’aucun lien n’ait été annoncé –, il a travaillé pour la NSA par l’intermédiaire de Booz Allen. Le ministère de la Justice a ensuite publié un commentaire et l’acte d’accusation, daté de fin août, dévoilant le nom de l’inculpé, Harold Thomas Martin III, un homme de 51 ans vivant dans le Maryland.

Un ordinateur avec le logo de la National Security Agency (NSA), le 23 janvier 2006 à Fort Meade, Maryland
Un ordinateur avec le logo de la National Security Agency (NSA), le 23 janvier 2006 à Fort Meade, Maryland - PAUL J. RICHARDS/AFP

Six documents confidentiels de 2014 auraient été retrouvés chez lui le 27 août, lors d’une perquisition. Un voisin indique au quotidien new-yorkais que deux dizaines d’agents du FBI, armés, ont fait ce jour-là une descente chez Harold Martin, qu’ils ont emmené menotté.

L’ex-agent, qui est habilité top secret – aurait admis avoir ramené ces documents à son domicile sans autorisation. Après avoir travaillé pour la NSA, il était dernièrement en activité, toujours employé par Booz Allen, au ministère de la Défense. Parmi les documents et données saisis chez lui, il y aurait des codes informatiques qui ont été diffusés sur Internet.

Combien y a-t-il d’auteurs de fuites au sein de la NSA ?

Est-il à l’origine de la fuite des «  Shadow Brokers  », qui a révélé il y a deux mois que la NSA a délibérément laissé passer des vulnérabilités dans des produits américains  ?

Edward Snowden s’est immédiatement posé la question mercredi soir  :

«  C’est énorme. Est-ce que le FBI a arrêté en secret la personne derrière les rapports sur la NSA qui s’est assise sur les énormes vulnérabilités des produits américains  ?  »

Des sources ont déclaré au New York Times ne pas avoir trouvé de lien entre ces fuites et Harold Martin – ce qui laisse la possibilité soit qu’il y en ait un pas encore découvert, soit qu’un autre lanceur d’alerte agisse au sein de la NSA.

Dans son texte, le gouvernement indique que Harold Martin encourt, s’il est jugé coupable, une peine d’un an d’emprisonnement pour suppression non autorisée et conservation d’informations confidentielles, plus dix ans de prison pour vol d’une propriété gouvernementale  ». Ce que pointe Snowden :

Here's the DOJ statement, minus the spin paragraphs, on the NSA arrest. via @ericgeller pic.twitter.com/EuRXHRYem2

Am I correct in reading they didn't charge him under the Espionage Act? Under this administration, that's a noteworthy absence.

 
 

«  Est-ce que je lis bien  ? Ils ne l’ont pas accusé au titre de l’Espionage Act  ? Sous ce gouvernement, c’est une absence notable.  »

Commenter cet article

Archives