Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Sarkozy répond au «donneur de leçons» Macron

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Octobre 2016, 05:26am

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

Sarkozy répond au «donneur de leçons» Macron

Nicolas Sarkozy a répliqué aujourd'hui au "donneur de leçons" Emmanuel Macron, soulignant n'avoir "jamais été une seule fois condamné", et jugeant que la popularité de l'ancien ministre de François Hollande "ne correspond à rien" en dehors du "petit monde politico-médiatique".

"Peut-on imaginer sérieusement commander aux destinées du pays, se présenter au suffrage du pays, alors qu'on a délibérément dépasser le plafond des dépenses autorisées pour sa campagne", a lancé Emmanuel Macron mardi hier à Strasbourg, visant l'ancien président et l'affaire Bygmalion. "Je fais de la politique depuis trente-cinq ans je n'ai jamais été une seule fois condamné". "M. Macron fait la leçon, très bien c'est son droit". Les "donneurs de leçons", "en général ça leur revient dans la figure", a réagi M. Sarkozy sur Radio Classique et Paris Première. "Celui qui a été nommé par François Hollande et qui mange la main de celui qui l'a nourri, c'est pas un comportement extrêmement novateur", a ironisé l'ancien président. M. Macron a quitté le gouvernement cet été pour se consacrer à son mouvement En Marche!

"Qu'a fait M. Macron ? Quelle est la décision qu'il a prise, deux ans ministre des Finances ? Aucune. Qu'a-t-il fait lorsqu'il était le collaborateur de François Hollande ? Préparer la pire politique économique qu'on a jamais connue", a asséné M. Sarkozy. "Ca ne correspond à rien du tout". "Ca excite le petit monde politico-médiatique qui n'est pas branché avec la réalité de ce que vivent les Français", a-t-il assuré. "Ce qui compte pour les Français c'est qu'on parle de ce qu'ils vivent. Et le petit milieu ne parle en aucun cas des problèmes de l'islam, de l'immigration, du chômage". "C'est sur ça que ça se jouera". 

 Source

Commenter cet article

Archives