Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Sarkozy, les raisons d’un décrochage

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Octobre 2016, 21:00pm

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

Sarkozy, les raisons d’un décrochage

A un mois de la primaire à droite, le constat est amer pour Nicolas Sarkozy : malgré tous ses efforts, sa campagne ne crée pas de dynamique. Depuis trois semaines, l’ex-chef de l’Etat ne cesse de perdre du terrain face à Alain Juppé dans les intentions de vote pour le scrutin des 20 et 27 novembre.

Le maire de Bordeaux gagne six points dans une enquête IFOP-Fiducial pour Paris Match, i-Télé et Sud-Radio, publiée le 18 octobre, passant de 35 % à 41 %, quand M. Sarkozy en perd deux (29 %). Dans un sondage pour Le Parisien et BFM-TV, publié le 16 octobre, l’institut Ipsos-Sopra Steria donne la même avance à l’ancien premier ministre : 42 % contre 30 % pour M. Sarkozy. Jamais l’écart entre les deux hommes n’a été aussi important. Après avoir atteint onze points en janvier, il est aujourd’hui de douze.

La nette avance de M. Juppé au premier tour est fortement accentuée au second. Il l’emporterait par 61 % contre 39 %, selon l’Ipsos et l’IFOP, grâce à de bons reports de voix des électeurs de Bruno Le Maire et de François Fillon en sa faveur. Autrement dit, même si l’ex-président de la République parvenait à rattraper son retard et virait en tête au premier tour, il aurait ensuite un problème pour rassembler au second.

Le « blast » a laissé la place au doute

Sur le papier, le maire de Bordeaux semble donc disposer d’un avantage très net sur son rival. Au point que Le Parisien titrait en « une », le 16 octobre : « Juppé a-t-il déjà gagné ? » Si rien n’est joué, la dynamique est clairement du côté du favori des sondages....


Source

Commenter cet article

Archives