Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Recalé à l'université et 30 jobs refusés: Jack Ma pèse 30 milliards de dollars

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Octobre 2016, 21:46pm

Catégories : #RICHESSE, #PEOPLE, #FAITSDIVERS, #DEVELOPPEMENT

Recalé à l'université et 30 jobs refusés: Jack Ma pèse 30 milliards de dollars

"Le succès, c'est aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme.". La phrase est signée Winston Churchill. Elle est surtout validée par Jack Ma, le second Chinois le plus riche de la planète. Sa fortune est estimée à 30,6 milliards de dollars (environ 27,5 milliards d'euros). Selon le classement annuel du magazine Hurun, seul Wang Jianlin (magnat de l'immobilier) devance le fondateur du groupe d'e-commerce Alibaba. Ce dernier a la particularité d'avoir vu sa fortune augmenter de 41% sur un an. 

Il se sent proche de Forrest Gump
Oubliez le rêve américain: s'il existe une terre où poussent les milliardaires, c'est bien la Chine qui en recense 594 (contre 535 aux États-Unis).

Jack Ma (52 ans) est souvent comparé à Steve Jobs ou Bill Gates. L'intéressé, lui, se sent des affinités avec Forrest Gump, le héros incarné par Tom Hanks au cinéma.

De nombreuses biographies
"Forrest Gump n'est pas un type intelligent, mais il est obstiné. Il n'est pas talentueux mais très, très travailleur. Et il est simple et opportuniste", ajoute Jack Ma dans Le Monde.

Derrière le grand succès de l'ère numérique que constitue Alibaba se cache un homme d'affaires dont le succès suscite un nombre impressionnant de biographies: "La Philosophie de la vie de Ma", "La Logique entrepreneuriale de Ma", "Penser comme Ma", "Ma a dit", "La Décennie Ma"...

"Je n'avais jamais peur"
C'est que la vie de Jack Ma est, au départ, tout sauf un conte de fées. Jack Ma échoue par deux fois à entrer à l'université et se voit refuser 30 jobs, notamment dans l'hôtellerie à cause de sa petite taille. Maigrichon mais bagarreur, il deviendra professeur d'anglais pendant cinq ans dans un institut d'électronique de Hangzhou, la capitale de sa province natale.

"Bière" et "Chine"
Lors d'un voyage initiatique à Seattle en 1995, Jack Ma découvre Internet. Il tape les mots "bière" et "Chine" sur un moteur de recherche. Aucun résultat. De retour à Hangzhou, il a acquis la conviction que la Chine ne peut pas passer à côté de cet outil formidable. 

"Je ne comprenais pas de quoi il parlait. Il pensait qu'Internet représentait l'avenir de notre société et le répétait autour de lui", rembobine Zhang Hong, une amie rencontrée en 1993.

En 1999, Jack Ma fonde Alibaba, un site mettant en relation les entreprises avec les fournisseurs adaptés. Le site est lancé depuis un petit appartement avec dix-sept collaborateurs. La petite équipe a investi 55.000 euros dans ce projet.

"Tu vas entrer sur le terrain d'eBay"
Aujourd'hui, Alibaba compte 24.000 employés. En 2011, porté par l'entrée de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce, Jack Ma a une autre idée: un site pour les particuliers.

"Tout le monde m'a dit: Oh mon dieu! Tu vas entrer sur le terrain d'eBay. J'ai répondu: Et pourquoi pas?"

Le rêve chinois
Aujourd'hui, sur seize millions de colis livrés chaque jour en Chine, dix millions ont été commandés sur Taobao ou sa version destinée aux grandes marques Tmall.

Jack Ma incarne parfaitement le rêve chinois. "Jack est quelqu'un qui cherche toujours à inventer le prochain chapitre de sa vie. Comme beaucoup de ces gens qui sont dans une quête, son objectif n'est pas clair, pas explicite, il ne peut tout simplement pas tenir en place", conclut son ancien ami Orville Schell.  

 Source

Commenter cet article

Archives