Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Quand Kim-Jong-il invitait Bill Clinton à prendre des vacances en Corée du Nord

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Octobre 2016, 18:00pm

Catégories : #COREE, #CLINTON, #ETATS-UNIS, #INSOLITE, #VOYAGE

Quand Kim-Jong-il invitait Bill Clinton à prendre des vacances en Corée du Nord

C'était une visite historique, la seconde dans l'histoire des États-Unis. Le 4 août 2009, l'ancien président Bill Clinton décollait vers Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, comme Jimmy Carter quinze ans avant lui, pour négocier la libération de Laura Ling et Euna Lee, deux journalistes américaines emprisonnées par le régime de Kim Jong-il. Après une visite éclair, Bill Clinton avait alors obtenu une «grâce spéciale» et une remise en liberté immédiate.

Si l'annonce de cette libération avait fait la une des journaux, à l'époque, peu d'éléments avaient filtré de cette rencontre surprise entre les deux hommes. L'agence officielle nord-coréenne avait simplement fait état de «large échange d'opinions [...] empreint de sincérité» lors d'un dîner et souligné «une manifestation de la politique humanitaire et éprise de paix de la République populaire démocratique de Corée», notait Le Figaro.

Un mémo, rendu public par BuzzFeed et retrouvé dans les pièces jointes d'un e-mail transféré à John Podesta –ancien chef de cabinet de la Maison-Blanche et actuel directeur de campagne de Hillary Clinton–, permet aujourd'hui d'en savoir plus sur la nature de leur rencontre et des échanges lors de cette visite. Les sujets de discussion, hormis la question de la libération des deux journalistes, ont été nombreux: abandon de la politique nucléaire, relations diplomatiques entre la Corée du Nord avec les États-Unis, mais également avec le Japon. Un sujet sur lequel Bill Clinton s'est arrêté, demandant à Kim Jong-il de songer à une libération des citoyens japonais enlevés par Pyongyang.

Une heure de discussion

Toujours selon le mémo, «Clinton et Kim semblaient entretenir une bonne relation», ce, depuis que le premier avait élu à la Maison-Blanche, précise BuzzFeed. Et pour cause, Bill Clinton fut le premier homme d'État étranger à lui envoyer ses condoléances après le décès de son père, Kim Il-sung, le 8 juillet 1994, a rappelé Kim Jong-il. Au milieu de discussions sérieuses, leur rencontre a laissé place à quelques moments plus légers, comme lorsque Kim Jong-il a suggéré à Bill Clinton de «visiter [la Corée du Nord] un jour où il n'y aura pas de problèmes dans les relations bilatérales» entre les deux pays.

Bill Clinton, de son côté, lui a répondu qu'il ne serait pas contre l'idée de visiter, un jour, le «bel endroit en bord de mer» représenté dans une peinture accrochée dans le hall d'entrée de sa guesthouse. «Kim lui a dit qu'il lui montrerait un endroit encore plus beau et que le président Clinton devrait revenir en Corée du Nord pour passer des vacances», rapporte le mémo

 Source

Commenter cet article

Archives