Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Prix Nobel de la Paix : nos 5 favoris

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Octobre 2016, 12:00pm

Catégories : #MONDE

Prix Nobel de la Paix : nos 5 favoris

Après une semaine de remises des prix de médecine, de physique et chimie, littérature, le jury norvégien du Nobel va décerner le prix de la paix le vendredi 7 octobre.  

Cette année, 376 candidatures ont été reçues par l'Institut Nobel, battant le record de 2014 et ses 278 candidatures. Tout pronostic reste très délicat, puisque la liste des candidats reste secrète et que souvent, les résultats déjouent les spéculations. Ainsi, à la surprise générale, c'est leDialogue national tunisien qui a remporté le Nobel en 2015, alors que la chancelière allemande Angela Merkel était favorite pour son rôle dans la crise migratoire.

A la clé de cette récompense, une reconnaissance mondiale et la remise de 8 millions de couronnes suédoises, soit 831.000 euros. Voici nos 5 favoris pour le Nobel 2016.

La Colombie et les Farc, pour la signature d'un accord de paix

Historique, cet accord, ratifié le 26 septembre, met fin à 52 années de guerre entre la guérilla marxiste et le gouvernement colombien. La majorité des 47 millions de Colombiens n'ont jamais connu leur pays en paix. Les statistiques officielles font état de 220.000 morts et plus de 7 millions de déplacés liés à ce conflit. 

Le président Juan Manuel Santos et le chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), Rodrigo Londono, alias Timochenko, sont bien placés pour obtenir le prix Nobel de la paix 2016. Le mythe de la «paix impossible» a pris fin.

 

Denis Mukwege, gynécologue congolais qui soigne les femmes violées

C'est «l'homme qui répare les femmes», le «docteur miracle» qui se bat dans un pays où le viol est utilisé comme une arme massive de guerre et l'excision encore courante. Menacé de mort dans son propre pays, ses partisans le verraient bien président et voient en lui un sauveur. Porteur d'un discours de paix et militant, ils l'appellent le «nouveau Mandela». Son nom revient souvent ces dernières années pour le Nobel de la paix.

Edward Snowden, qui a révélé la surveillance électronique de masse par la NSA

Chaque année, Edward Snowden est aussi nommé parmi les favoris. L'Américain a bien reçu en 2014 le «prix Nobel alternatif» au Parlement suédois, mais l'Institut du Nobel lui décernera-t-il le prix officiel ? 

Toujours exilé en Russie, recherché et inculpé aux Etats-Unis pour espionnage, le lanceur d'alerte est persona non-grata dans de nombreux pays. L'ancien collaborateur de la National Security Agency (NSA) a dévoilé, depuis 2013, l'espionnage généralisé des communications numériques des citoyens par les services secrets américains.

Les insulaires grecs qui aident les migrants

Ils sont de stricts inconnus, mais sauvent des vies tous les jours. Ces anonymes Grecs portent secours aux réfugiés dont les bateaux font naufrage en Méditerranée. Ils sont pour le moment les favoris des bookmakers. 

Les Yézidis et Nadia Murad, persécutés par Daesh

Toujours en rapport avec les réfugiés, la minorité religieuse pourchassée par les jihadistes en Irak et en Syrie. Nadia Murad, une jeune femme qui a été esclave sexuelle des terroristes et qui a réussi à s'échapper. Depuis, elle est devenue ambassadrice pour l'ONU pour la dignité des victimes du trafic d'êtres humains. 

 

Une chose est sûre : il est peu probable que Donald Trump soit désigné, alors qu'il a été proposépar un Américain anonyme pour son «idéologie vigoureuse». 

 Source

Commenter cet article

Archives