Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi les femmes parlent et les hommes se taisent

Publié par MaRichesse.Com sur 31 Octobre 2016, 19:57pm

Catégories : #COUPLE, #ASTUCES, #HOMME-FEMME, #DEVELOPPEMENT

Pourquoi les femmes parlent et les hommes se taisent

"Mais pourquoi parles-tu tout le temps?", demande Monsieur. "Parce que tu ne dis jamais rien !", répond Madame. Ce dialogue vous dit quelque chose? Lieven Migerode, thérapeute relationnel et familial, lui, le connaît bien. En effet, dans son cabinet au Centre de thérapie relationnelle et familiale des Hôpitaux universitaires de Louvain, il y est confronté quotidiennement. "On n'est pas obligé de parler tout le temps, explique-t-il. On peut très bien être ensemble et se taire. Lorsque deux jeunes parents regardent jouer leur bébé, un simple regard est souvent plus explicite qu'une longue phrase. Mais lorsqu'on dit : "Regarde comme il est mignon !", après ce moment de communion de pensées, on confirme l'importance du lien qui nous unit. Après un silence, cette "confirmation" est très importante. Lorsqu'une femme fait un bon petit plat à son mari, il devrait la féliciter et lui dire combien il l'apprécie. Ceux qui vivent en couple devraient se souvenir du début de leur relation, quand ils parlaient de tout ensemble!"

Devient-on plus taiseux au fil du temps ?

Après de longues années passées à deux, beaucoup de gens ont tendance à devenir plus taiseux. Ils ne se disent parfois plus que le strict nécessaire. Lorsqu'ils arrêtent de travailler et restent ensemble à la maison toute la journée, c'est encore plus frappant. Faut-il s'inquiéter de ce manque de dialogue ?

"Certaines personnes vivant en couple sont très heureuses ensemble tout en parlant peu, constate Lieven Migerode. Le silence n'est ni bon ni mauvais, il est toujours lié au contexte. Il en va de même pour le dialogue. Beaucoup de gens parlent beaucoup, mais n'écoutent pas l'autre. Une bonne discussion nécessite des silences : pour écouter, pour laisser l'autre s'exprimer, pour prendre la mesure de ses propos. Il appartient à chaque couple de trouver son modus vivendi. En revanche, il faut commencer à se poser des questions lorsqu'on évite systématiquement certains sujets pour éviter les disputes. En effet, les conflits et les échanges verbaux musclés font partie d'une relation saine. Une bonne scène de ménage désamorce les conflits sous-jacents et permet de repartir sur une base saine."

L'un parle, l'autre pas

Excepté les couples où ni l'homme ni la femme ne parlent beaucoup, on rencontre une majorité de couples où l'un est bavard et l'autre beaucoup moins. "Dans certains cas, l'un des partenaires, généralement la femme, parle beaucoup pour masquer les silences de l'autre, remarque Lieven Migerode. Et lorsque le mari ne réagit pas ou ne répond pas à une question, le ton monte. Résultat, l'homme s'isole encore plus dans son silence et vit le bavardage sans fin de sa femme comme une agression permanente."

Souvent, à leur grande irritation, les épouses d'hommes plutôt taiseux constatent que leur mari retrouve l'usage de la parole en présence de tiers. "Lorsque je suis seule avec mon mari, il ne parle presque pas, témoigne une lectrice. Mais dès que des amis passent à la maison, il se transforme en véritable moulin à paroles. Ce qui a le don de m'énerver profondément... "

"Une telle situation peut s'aggraver lorsque le couple traverse une épreuve douloureuse, comme la perte d'un enfant, par exemple, souligne le thérapeute. Le problème devient alors encore plus sensible, car le partenaire auquel on pouvait se confier est confronté à la même douleur. Celui qui a tendance à se taire préfère ne pas parler de sa douleur. Celui qui est plus ouvert, lui, reproche à l'autre de ne pas penser à leur enfant disparu. En thérapie relationnelle, nous essayons d'expliquer que chacun réagit à sa façon et qu'aucune n'est meilleure ni moins bonne que l'autre. Celui qui parle moins confie peut-être son chagrin à un ami ou se parle à lui-même, en voiture, par exemple. En général, lorsque le partenaire extraverti s'en rend compte, il respecte le silence du plus intraverti. "

Une explication scientifique ?

Les femmes parlent et hommes se taisent. C'est souvent vrai, mais pas toujours... De nombreux scientifiques - et pseudo-scientifiques ! - ont élaboré des théories pour expliquer cette différence. Certains pensent à des caractéristiques purement physiques. Des spécialistes de l'université de Sheffield ont, par exemple, découvert que la voix féminine se compose d'ondes sonores complexes. Le cerveau de l'homme doit faire plus d'efforts pour les comprendre. A la longue, la fatigue s'installe et il n'écoute plus.

Autre explication, la différence entre les cerveaux masculins et féminins. Lorsqu'ils parlent, les hommes n'utilisent qu'un hémisphère de leur cerveau, tandis que les femmes utilisent les deux. Chez la femme, les deux hémisphères cérébraux sont en effet liés à davantage de voies cérébrales que chez l'homme. Ceci leur permet de communiquer plus rapidement et de manière plus large. De plus, les régions du cerveau liées au langage sont plus développées chez les femmes que chez les hommes.

Dans leurs best-sellers, John Gray ( Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus) et Allan & Barbara Pease ( Pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien et ne savent faire qu'une chose à la fois) expliquent que les différences de langage entre les hommes et les femmes remontent à la Préhistoire. A cette époque, les hommes chassaient et devaient se taire pour ne pas faire fuir le gibier et ne pas attirer les prédateurs. Lorsqu'ils communiquaient, ils le faisaient de manière assez directe, avec peu de mots en se contentant d'apporter une solution concrète à un problème. Les femmes, elles, restaient dans la grotte où elles s'occupaient d'une communauté. Une tâche qui exige une bonne dose de communication et de diplomatie. Elles exprimaient surtout des sentiments et tentaient en permanence de renforcer l'esprit de cohésion du groupe. Etant donné que l'ère préhistorique a duré des dizaines de milliers d'années, nos cerveaux sont encore empreints de ces comportements.

16.000 mots par jour

En 2007, une équipe de scientifiques allemands a enregistré les conversations quotidiennes de 210 femmes et 86 hommes. En moyenne, il est apparu qu'ils prononçaient tous environ 16.000 mots par jour. Il y avait des sujets plus bavards et plus taiseux tant chez les femmes que chez les hommes. Cependant, les hommes parlaient davantage de technique, d'argent, de travail et de chiffres. Les femmes, elles, de mode et de relations.

La vérité est donc complexe. Oui, les hommes se taisent souvent. Et oui, les femmes aiment parler. Mais pas toujours. Chaque personnalité présente plusieurs facettes. Il peut arriver à un bavard de se taire et à un introverti de se mettre à bavarder, par exemple. Le couple idéal serait-il donc composé d'un extraverti et d'une introvertie et vice-versa ?

"La question essentielle est de savoir si vous avez perçu votre partenaire comme tel lorsque vous l'avez rencontré, rectifie Lieven Migerode. La réponse est souvent oui. Mieux encore, nous choisissons souvent un partenaire pour un trait de caractère qui va finir par nous agacer. C'est, par exemple, le cas d'un introverti qui est séduit par un bavard et qui découvre par la suite qu'il ne peut jamais en placer une. Au fil du temps, il arrive aussi qu'un introverti devienne plus loquace et admire donc moins son partenaire à la parole facile.

Il faut aussi se demander si ce n'est pas notre comportement qui a poussé l'autre à changer. Souvent, dans un couple, les partenaires ont tendance à confirmer constamment l'image qu'ils ont de l'autre et d'eux-mêmes. Résultat, ils amplifient cette image de manière disproportionnée et s'inventent des problèmes qui n'existent pas. Le taciturne n'est peut-être pas aussi taiseux et le bavard pas aussi loquace qu'on ne le pense... "

 

Huit règles d'or pour un bon dialogue

Vous éprouvez parfois certains problèmes de communication avec votre partenaire ? Voici huit conseils pour réussir à les résoudre.

1. Notez les préjugés que vous avez sur votre partenaire et essayez de les oublier durant une semaine. Regardez-le/la tel(le) qu'il/elle est vraiment aujourd'hui.

2. N'oubliez pas que votre partenaire peut changer.

3. Si vous êtes bavard(e), tournez 7 fois votre langue dans votre bouche avant de parler.

4. Une fois sur deux, efforcez-vous de ne pas prendre la parole en premier.

5. Si vous êtes plutôt taciturne, abandonnez l'idée selon laquelle, après trente ans de mariage, vous avez dit tout ce que vous aviez à dire. Proposez un nouveau projet à votre partenaire et réfléchissez ensemble à la manière de le réaliser.

6. Ne gardez pas le silence lorsque vous remarquez que votre partenaire est contrarié. Demandez-lui ce qui ne va pas et tentez de trouver une solution ensemble.

7. Acceptez que l'autre exprime ses sentiments sans vous sentir obligé de devoir les exprimer aussi. Quitte, ensuite, à faire une promenade en forêt sans parler.

8. Ayez des gestes tendres l'un pour l'autre. C'est une manière non verbale de manifester son amour et son affection.

Source

Commenter cet article

Archives