Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Mondial 2018 : la Syrie bat la Chine

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Octobre 2016, 07:02am

Catégories : #MONDE, #SPORTS, #CHINE, #SYRIE

Mondial 2018 : la Syrie bat la Chine

La Syrie a remporté sa première victoire du troisième tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 en battant la Chine (1-0), jeudi soir. Un succès étriqué qui, dans le contexte actuel, revêt une dimension tout à fait particulière.

Mahmoud Al Mawas, joueur d'Al-Muharraq, club du championnat bahreïnien, a inscrit l'unique but de la rencontre peu avant l'heure de jeu (54e). Cette première victoire relance les espoirs de qualification de l'équipe nationale syrienne pour la prochaine Coupe du Monde. Elle vient également récompenser les récents progrès accomplis par les Syriens, déjà entrevus en Ouzbékistan (défaite 1-0) et face à la Corée du Sud (0-0). Charge désormais à eux de confirmer cette bonne passe lors de leur prochain déplacement au Qatar le 11 octobre, pays qui vient d'enregistrer une série de trois défaites de rang dans ces éliminatoires du prochain Mondial.

 

Le championnat national pointé du doigt

Pour la Chine, en revanche, les espoirs de fouler les pelouses russes dans deux ans, s'éloignent peu à peu. Avec un petit point au compteur, les Chinois vont désormais devoir mettre les bouchées doubles. «La Syrie a marqué en contre-attaque. Cette défaite fait mal mais nous avons encore une chance et nous devons penser au prochain match», a déclaré l'entraîneur Gao Hongbo avant d'identifier l'une des raisons à la méforme de l'équipe nationale. «L'afflux récent de très bons joueurs étrangers dans notre championnat, a eu un effet négatif sur les joueurs chinois. Certains d'entre eux ont vu leur temps de jeu considérablement réduire. Du coup, ils n'arrivent pas dans les meilleurs dispositions en sélection nationale», a-t-il analysé.

 

Des explications qui ont peiné à convaincre les supporters chinois. Ceux-ci ont manifesté leur mécontentement à l'issue du match face aux Syriens, réclamant la démission du président de la fédération chinoise de football, Cai Zhenhua, coupable, à leurs yeux, du faux départ de la Chine dans ces qualifications. 

 Source

Commenter cet article

Archives